share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les Intellectuels en Europe au XIXe siècle : Essai d'histoire comparée

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les Intellectuels en Europe au XIXe siècle : Essai d'histoire comparée

Les Intellectuels en Europe au XIXe siècle : Essai d'histoire comparée

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les Intellectuels en Europe au XIXe siècle : Essai d'histoire comparée"

Une histoire comparée des intellectuels dans l'Europe du XIXè siècle suppose une analyse des transformations sociales qui ont permis l'émergence de ce groupe. On assiste au XIXè siècle à des bouleversements sans précédents des structures éducatives et d'enseignement, mais ce sont également les pratiques culturelles qui évoluent avec le développement de la presse et de l'édition. A la fois acteurs et produits de ces mutations, les intellectuels, d'abord surtout prophètes solitaires, ensuite membres de groupes et de réseaux, tentent de conquérir leur autonomie face aux institutions politiques et religieuses. Entre revendications nationales et universalisme européen, entre luttes pour les libertés de penser et d'écrire et défense de l'ordre symbolique établi, entre avant-gardisme et conservatisme culturel, les intellectuels qu'il s'agisse de la France, de l'Allemagne, de l'Italie, de l'Espagne, de la Russie ou des fies britanniques jouent partout un rôle de plus en plus visible : figures de la modernité, porte-parole du peuple ou des peuples ou simples spectateurs critiques d'une société qui change.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 452  pages
  • Dimensions :  2.0cmx10.8cmx18.0cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Seuil 
  • Collection : Points Histoire
  • ISBN :  2020500507
  • EAN13 :  9782020500500
  • Classe Dewey :  900
  • Langue : Français

D'autres livres de Christophe Charle

Le siècle de la presse (1830-1939)

De la révolution de 1830, suscitée par la défense de la liberté de la presse, au début de la Seconde Guerre mondiale, pendant laquelle cette liberté va quasiment disparaître, la France traverse en un siècle un cycle historique complet. L'essor, l'apogée et le déclin des journaux [....]...

La crise des sociétés impériales

Voici le premier livre d'histoire du XXIe siècle sur le XXe siècle, c'est-à- dire qui prend véritablement en compte l'effet d'éloignement qu'inexorablement le temps effectue dans notre rapport aux années 1900-1940. Non content de constituer une histoire du XXe siècle vue depuis le siècle ...

Les élites de la République (1880-1900)

Les élites de la troisième République sont demeurées longtemps des inconnues de l'histoire. Pourtant quelques-unes de leurs principales figures ornent, statues muettes, les places publiques, leurs noms baptisent les grandes artères des villes, leurs bustes ou leurs portraits trônent [....]...

Voir tous les livres de Christophe Charle

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Une histoire comparée des intellectuels dans l'Europe du XIXè siècle suppose une analyse des transformations sociales qui ont permis l'émergence de ce groupe. On assiste au XIXè siècle à des bouleversements sans précédents des structures éducatives et d'enseignement, mais ce sont également les pratiques culturelles qui évoluent avec le développement de la presse et de l'édition. A la fois acteurs et produits de ces mutations, les intellectuels, d'abord surtout prophètes solitaires, ensuite membres de groupes et de réseaux, tentent de conquérir leur autonomie face aux institutions politiques et religieuses. Entre revendications nationales et universalisme européen, entre luttes pour les libertés de penser et d'écrire et défense de l'ordre symbolique établi, entre avant-gardisme et conservatisme culturel, les intellectuels qu'il s'agisse de la France, de l'Allemagne, de l'Italie, de l'Espagne, de la Russie ou des fies britanniques jouent partout un rôle de plus en plus visible : figures de la modernité, porte-parole du peuple ou des peuples ou simples spectateurs critiques d'une société qui change.