share_book
Envoyer cet article par e-mail

Thierry le Luron : Nous nous reverrons un jour ou l'autre

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Thierry le Luron : Nous nous reverrons un jour ou l'autre

Thierry le Luron : Nous nous reverrons un jour ou l'autre

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Thierry le Luron : Nous nous reverrons un jour ou l'autre"

Des concours d'amateurs aux plus prestigieuses scènes de France, il ne lui aura fallu que trois années d'un parcours expéditif et éblouissant, au cours duquel, donnant toujours l'impression de s'amuser en travaillant, il a pourfendu dans un sourire l'univers du spectacle et le monde de la politique. Piétinant les plates-bandes, bousculant les tabous, implacable observateur de la comédie humaine, capable de lancer les pires rosseries sans susciter d'autre réaction que le rire, ce Gavroche aux fossettes enfantines, petit par la taille, mais immense par le talent, s'est imposé en un rien de temps comme un redoutable satiriste. Sachant attiser comme personne le besoin si typiquement français de persifler et se moquer, Thierry Le Luron a cultivé, avec application, l'art d'aller sans cesse trop loin et de rejeter toute limite, considérant que dans l'humour, il n'y a rien à respecter. Dans sa galerie de portraits immodérés et railleurs, il a ainsi aligné les plus célèbres, des présidents de la République aux stars de la chanson, mais aussi Adolf Bénito Glandu, citoyen moyen défini comme pétainiste sous Vichy, gaulliste sous le général et socialiste du 10 au 11 mai 1981... Impitoyable témoin de la société et de ses tics, ce dandy impertinent, à la fois épris de luxe et proche du populaire, a démontré à tout instant un éclectisme où, toujours féroce, il n'était jamais méchant. Et puis, esquinté par une sale maladie, il a quitté la scène en pleine gloire. Le gamin qui avait refusé de grandir est mort presque à peine sorti de l'enfance. Disparu il y a vingt-cinq ans, Thierry Le Luron est resté incroyablement présent dans la mémoire française. Année après année, toutes les chaînes de télévision, les unes après les autres, diffusent des extraits de ses spectacles à intervalles répétés, et ses mots d'esprit, sans cesse propagés, traversent les générations sans prendre une ride. Thierry Le Luron est né le 2 avril 1952. Décédé, à l'âge de 34 ans, le 13 novembre 1986.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 174  pages
  • Dimensions :  1.4cmx16.4cmx23.8cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   Editions Didier Carpentier Paru le
  • Collection : BIOGR.ANECDOTES
  • ISBN :  2841677303
  • EAN13 :  9782841677306
  • Classe Dewey :  700
  • Langue : Français

D'autres livres de Alain-Guy Aknin

Mort Shuman : Le géant de porcelaine

Juif errant prodigue comme un Slave et raffiné comme un Italien, rocker et crooner, sage et extravagant, il entremêlait d'innombrables influences autour d'une même sensibilité, intense, palpable et magnifique. Sous des airs débonnaires, sous sa stature de colosse et sa coiffure de caniche fou, ...

Joe Dassin, les débordements de la mélancolie

Il ne faut pas se fier aux apparences, surtout en ce qui concerne les artistes. D'un aspect toujours égal, laissant présumer une superbe sérénité, Joe Dassin pratiquait la politesse de l'homme bien élevé, refusant d'étaler ses désarrois intimes. De nombreux tourments l'agitaient pourtant, l...

Claude François, un chanteur populaire

Cachant sous des tenues étincelantes une détermination et une exigence absolues, il a construit une carrière exemplaire. Jouant d'un flair artistique particulièrement fin, entrepreneur avisé guidé par une ambition extrême et une vision acérée, Claude François a su, au long des années, sur...

Voir tous les livres de Alain-Guy Aknin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Des concours d'amateurs aux plus prestigieuses scènes de France, il ne lui aura fallu que trois années d'un parcours expéditif et éblouissant, au cours duquel, donnant toujours l'impression de s'amuser en travaillant, il a pourfendu dans un sourire l'univers du spectacle et le monde de la politique. Piétinant les plates-bandes, bousculant les tabous, implacable observateur de la comédie humaine, capable de lancer les pires rosseries sans susciter d'autre réaction que le rire, ce Gavroche aux fossettes enfantines, petit par la taille, mais immense par le talent, s'est imposé en un rien de temps comme un redoutable satiriste. Sachant attiser comme personne le besoin si typiquement français de persifler et se moquer, Thierry Le Luron a cultivé, avec application, l'art d'aller sans cesse trop loin et de rejeter toute limite, considérant que dans l'humour, il n'y a rien à respecter. Dans sa galerie de portraits immodérés et railleurs, il a ainsi aligné les plus célèbres, des présidents de la République aux stars de la chanson, mais aussi Adolf Bénito Glandu, citoyen moyen défini comme pétainiste sous Vichy, gaulliste sous le général et socialiste du 10 au 11 mai 1981... Impitoyable témoin de la société et de ses tics, ce dandy impertinent, à la fois épris de luxe et proche du populaire, a démontré à tout instant un éclectisme où, toujours féroce, il n'était jamais méchant. Et puis, esquinté par une sale maladie, il a quitté la scène en pleine gloire. Le gamin qui avait refusé de grandir est mort presque à peine sorti de l'enfance. Disparu il y a vingt-cinq ans, Thierry Le Luron est resté incroyablement présent dans la mémoire française. Année après année, toutes les chaînes de télévision, les unes après les autres, diffusent des extraits de ses spectacles à intervalles répétés, et ses mots d'esprit, sans cesse propagés, traversent les générations sans prendre une ride. Thierry Le Luron est né le 2 avril 1952. Décédé, à l'âge de 34 ans, le 13 novembre 1986.