share_book
Envoyer cet article par e-mail

Paulhan et son contraire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Paulhan et son contraire

Paulhan et son contraire

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Paulhan et son contraire"

Jean Paulhan (1884-1968) fut « l'autre » grande figure fondatrice des Éditions Gallimard, aux côtés de Gaston Gallimard. Philosophe et psychologue de formation, sympathisant anarchiste, chercheur d'or, enseignant à Tananarive, blessé de guerre, il entre à la NRF en 1919 comme secrétaire de Jacques Rivière et ne la quittera plus. Mais qui était vraiment Jean Paulhan ? Pour Patrick Kéchichian, il n'est possible d'approcher cette personnalité déconcertante qu'à travers ses multiples facettes, qu'il s'agisse des temps forts de son existence (le voyageur, le résistant...) ou d'aspects moins connus de son caractère, ainsi son humour et son esprit juvénile, qu'il gardera jusqu'à la fin de sa vie. Il en ressort un Paulhan inattendu : un homme extrêmement sensible, humain, jamais pervers, alors qu'on l'a souvent dit manipulateur. Mais un homme capable, aussi, de se mouvoir selon des chemins obliques parfois difficiles à suivre : dans ses écrits, il se montre un brillant manipulateur de paradoxes, se plaît à émettre une hypothèse, à la contredire, à la réfuter... Il fait preuve d'une volonté permanente de revenir à une certaine vérité (utopique) du langage, et sa manière bien à lui de jongler avec la grammaire des idées le rend tout aussi fascinant qu'agaçant. Mais le plus étonnant est peut-être son côté iconoclaste : ainsi, celui qu'on appelait volontiers « l'éminence grise des lettres françaises » considérait que l'« homme de lettres » n'était pas un être d'exception, mais un personnage d'une grande banalité, le premier venu, rien de plus...

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 291  pages
  • Dimensions :  2.4cmx11.8cmx20.2cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Editions Gallimard Paru le
  • Collection : UN ET L'AUTRE
  • ISBN :  2070131661
  • EAN13 :  9782070131662
  • Classe Dewey :  844
  • Langue : Français

D'autres livres de Patrick Kéchichian

Petit éloge du catholicisme

« Le désir de l'éloge, comme tout vrai désir, est sortie, abandon joyeux de soi. L'éloge suppose l'existence, la consistance de la personne (ou de la chose) dont on veut dire et chanter les mérites, l'intérêt, l'intelligence, la séduction, la beauté, la hauteur, la profondeur, etc. [......

Les Origines de l'alpinisme : exercices spirituels

Bien sûr il est question d'alpinistes et même d'ascensions mais le lecteur qui chercherait un récit historique ou une étude sur l'escalade risquerait d'être déçu car la montagne ici est toute symbolique. Le livre d'ailleurs est sous-titré Exercices spirituels et non pas traité ou roman. Les...

Saint Paul

Pour beaucoup, Paul de Tarse est réduit à des clichés : celui qui a trahi le message si pur et si simple du Christ, celui par qui l'antijudaïsme chrétien est devenu une doctrine, celui qui est à l'origine du " mauvais " christianisme, religion rigide et prétendant abusivement à l'universalit...

Voir tous les livres de Patrick Kéchichian

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Jean Paulhan (1884-1968) fut « l'autre » grande figure fondatrice des Éditions Gallimard, aux côtés de Gaston Gallimard. Philosophe et psychologue de formation, sympathisant anarchiste, chercheur d'or, enseignant à Tananarive, blessé de guerre, il entre à la NRF en 1919 comme secrétaire de Jacques Rivière et ne la quittera plus. Mais qui était vraiment Jean Paulhan ? Pour Patrick Kéchichian, il n'est possible d'approcher cette personnalité déconcertante qu'à travers ses multiples facettes, qu'il s'agisse des temps forts de son existence (le voyageur, le résistant...) ou d'aspects moins connus de son caractère, ainsi son humour et son esprit juvénile, qu'il gardera jusqu'à la fin de sa vie. Il en ressort un Paulhan inattendu : un homme extrêmement sensible, humain, jamais pervers, alors qu'on l'a souvent dit manipulateur. Mais un homme capable, aussi, de se mouvoir selon des chemins obliques parfois difficiles à suivre : dans ses écrits, il se montre un brillant manipulateur de paradoxes, se plaît à émettre une hypothèse, à la contredire, à la réfuter... Il fait preuve d'une volonté permanente de revenir à une certaine vérité (utopique) du langage, et sa manière bien à lui de jongler avec la grammaire des idées le rend tout aussi fascinant qu'agaçant. Mais le plus étonnant est peut-être son côté iconoclaste : ainsi, celui qu'on appelait volontiers « l'éminence grise des lettres françaises » considérait que l'« homme de lettres » n'était pas un être d'exception, mais un personnage d'une grande banalité, le premier venu, rien de plus...