share_book
Envoyer cet article par e-mail

Mauvaises réputations : Réalités et enjeux de la stigmatisation sociale

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Mauvaises réputations : Réalités et enjeux de la stigmatisation sociale

Mauvaises réputations : Réalités et enjeux de la stigmatisation sociale

Collectif,   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Mauvaises réputations : Réalités et enjeux de la stigmatisation sociale"

Un stigmate, au sens originel, c'est une marque corporelle, gravée selon une pratique très ancienne au couteau ou au fer rouge. Le stigmate identifiait son porteur - criminel, félon - et était à la fois le témoin et le moyen de sa mise au ban. Dans nos sociétés modernes, des stéréotypes, une perception péjorative de la différence, une " mauvaise réputation " sont trop souvent encore accolés à de nombreuses catégories de personnes - étrangers ; obèses, SDF, handicapés, gens du voyage, etc. - et fonctionnent comme autant de stigmates contribuant à leur exclusion. Le fait est connu. Ce qui l'est moins, et qu'il est pourtant essentiel de prendre en compte si l'on veut sortir de la condescendance et du discours idéologique, même bien intentionné, c'est la manière dont les stigmatisés voient le monde environnant, ce qu'ils ressentent, l'opinion qu'ils ont d'eux-mêmes, les stratégies qu'ils mettent en place pour échapper à ce stigmate, ou en jouer face à la société. Première synthèse des recherches de psychologie sociale sur la stigmatisation, le présent ouvrage aborde de front cette problématique. Au fil d'un parcours toujours respectueux - sous l'angle épistémologique comme sous l'angle éthique - des groupes et individus étudiés, il casse les à-peu-près, démonte les visions faussées et montre que les effets de la stigmatisation sont beaucoup plus subtils, complexes et pernicieux encore qu'il n'y paraît au premier abord.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 299  pages
  • Dimensions :  2.6cmx16.0cmx23.2cm
  • Poids : 1038.7g
  • Editeur :   Armand Colin Paru le
  • Collection : Sociétales
  • ISBN :  2200262108
  • EAN13 :  9782200262105
  • Classe Dewey :  302.5
  • Langue : Français

D'autres livres de  Jacques-Philippe Leyens

Psychologie sociale

Susan Fiske propose dans ce manuel une introduction à la psychologie sociale, tout aussi attractive que rigoureuse, suivant une approche fondée sur les 5 motivations de base (appartenir à un groupe, donner un sens aux réactions de chacun, contrôler les comportements et les évènements, se mett...

Voir tous les livres de  Jacques-Philippe Leyens

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Un stigmate, au sens originel, c'est une marque corporelle, gravée selon une pratique très ancienne au couteau ou au fer rouge. Le stigmate identifiait son porteur - criminel, félon - et était à la fois le témoin et le moyen de sa mise au ban. Dans nos sociétés modernes, des stéréotypes, une perception péjorative de la différence, une " mauvaise réputation " sont trop souvent encore accolés à de nombreuses catégories de personnes - étrangers ; obèses, SDF, handicapés, gens du voyage, etc. - et fonctionnent comme autant de stigmates contribuant à leur exclusion. Le fait est connu. Ce qui l'est moins, et qu'il est pourtant essentiel de prendre en compte si l'on veut sortir de la condescendance et du discours idéologique, même bien intentionné, c'est la manière dont les stigmatisés voient le monde environnant, ce qu'ils ressentent, l'opinion qu'ils ont d'eux-mêmes, les stratégies qu'ils mettent en place pour échapper à ce stigmate, ou en jouer face à la société. Première synthèse des recherches de psychologie sociale sur la stigmatisation, le présent ouvrage aborde de front cette problématique. Au fil d'un parcours toujours respectueux - sous l'angle épistémologique comme sous l'angle éthique - des groupes et individus étudiés, il casse les à-peu-près, démonte les visions faussées et montre que les effets de la stigmatisation sont beaucoup plus subtils, complexes et pernicieux encore qu'il n'y paraît au premier abord.