share_book
Envoyer cet article par e-mail

Moi, la mort et Kappa

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Moi, la mort et Kappa

Moi, la mort et Kappa

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Moi, la mort et Kappa"

Comme tous les yokaï, ces êtres surnaturels peuplant les contes populaires japonais autour desquels Mizuki a construit son univers fantastique, le kappa est un personnage issu de la mythologie. Diablotin anthropomorphe vivant dans les rivières, la légende dit qu'il attire les jeunes filles au fond de l'eau pour leur prendre leur vertu. Mais cette réputation maléfique s'est effacée avec le temps pour laisser place à un personnage sympathique et malicieux, changement d'image auquel l'oeuvre de Mizuki n'est pas étrangère. Le jeune Sampei ressemble étrangement à un kappa, au point que deux de ces créatures s'y méprennent et l'entraînent avec elles dans leur monde. Sampei en reviendra accompagné d'un espion de son âge, point de départ d'une série d'aventures hilarantes. Associant habilement le conte fantastique et la chronique quotidienne, Mizuki joue sur son terrain de prédilection, un mélange des genres dans lequel la fable et le merveilleux le disputent à la critique acide du monde moderne. Derrière l'humour scatologique ou grinçant, Mizuki ne cache pas la tendresse qu'il a pour son personnage. Cousin éloigné de Pinocchio, son Sampei est confronté en accéléré à tous les tourments de l'enfance et de l'âge adulte. Menacé par les prédateurs, poursuivi par la mort, il ne trouve son salut que dans sa relation avec son copain le kappa, ce monstre qui lui ressemble plus qu'aucun humain. Mon copain le kappa est un petit bijou intemporel et parfait.

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 310  pages
  • Dimensions :  3.0cmx17.4cmx24.0cm
  • Poids : 780.2g
  • Editeur :   Cornelius Editions Paru le
  • Collection : Pierre
  • ISBN :  2360810073
  • EAN13 :  9782360810079
  • Classe Dewey :  806
  • Langue : Français

D'autres livres de Shigeru Mizuki

NonNonBâ

Nous sommes au début des années 1930, dans une petite ville de la côte ouest du Japon. NonNonBâ, une vieille dame mystique et superstitieuse, est accueillie dans la famille du jeune Shigeru. Encyclopédie vivante des croyances et légendes populaires de la région, elle abreuve l'imaginaire [...

Yôkai

Le Japon est une terre de légendes et de folklores qui, au travers des siècles, a développé une culture du fantastique à nulle autre pareille. Des représentations de yôkai visibles sur des estampes datant de l'époque Edo montrent bien à quel point cette culture des esprits, fantômes, [....

Yôkai

Le Japon est une terre de légendes et de folklores qui, au travers des siècles, a développé une culture du fantastique à nulle autre pareille. Des représentations de yôkai visibles sur des estampes datant de l'époque Edo montrent bien à quel point cette culture des esprits, fantômes, [....

Voir tous les livres de Shigeru Mizuki

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Comme tous les yokaï, ces êtres surnaturels peuplant les contes populaires japonais autour desquels Mizuki a construit son univers fantastique, le kappa est un personnage issu de la mythologie. Diablotin anthropomorphe vivant dans les rivières, la légende dit qu'il attire les jeunes filles au fond de l'eau pour leur prendre leur vertu. Mais cette réputation maléfique s'est effacée avec le temps pour laisser place à un personnage sympathique et malicieux, changement d'image auquel l'oeuvre de Mizuki n'est pas étrangère. Le jeune Sampei ressemble étrangement à un kappa, au point que deux de ces créatures s'y méprennent et l'entraînent avec elles dans leur monde. Sampei en reviendra accompagné d'un espion de son âge, point de départ d'une série d'aventures hilarantes. Associant habilement le conte fantastique et la chronique quotidienne, Mizuki joue sur son terrain de prédilection, un mélange des genres dans lequel la fable et le merveilleux le disputent à la critique acide du monde moderne. Derrière l'humour scatologique ou grinçant, Mizuki ne cache pas la tendresse qu'il a pour son personnage. Cousin éloigné de Pinocchio, son Sampei est confronté en accéléré à tous les tourments de l'enfance et de l'âge adulte. Menacé par les prédateurs, poursuivi par la mort, il ne trouve son salut que dans sa relation avec son copain le kappa, ce monstre qui lui ressemble plus qu'aucun humain. Mon copain le kappa est un petit bijou intemporel et parfait.