share_book
Envoyer cet article par e-mail

Dernière conversation avant les étoiles : Et si notre monde était leur paradis ?

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Dernière conversation avant les étoiles : Et si notre monde était leur paradis ?

Dernière conversation avant les étoiles : Et si notre monde était leur paradis ?

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Dernière conversation avant les étoiles : Et si notre monde était leur paradis ?"

En janvier 1982, Philip K. Dick s'entretient avec la journaliste Gwen Lee, que lui a présentée son amie Doris Elaine Sauter. Dick parle longuement du film d'un jeune réalisateur, Ridley Scott, alors en cours de montage et qui doit sortir sous le titre Blade Runner, il improvise face au micro le scénario de son prochain roman, The Owl in Daylight, il décrit ses visions de 1974 et évoque pêle-mêle, entre délire et érudition, sa méthode d'écriture, une civilisation extra-terrestre sourde et muette ne communiquant que par les couleurs, les Évangiles, Parménide, la suite de Fibonacci, et tout ce qui fait de sa propre biographie un véritable roman de Philip K, Dick. Deux mois plus tard, Dick meurt d'une crise cardiaque à l'âge de 54 ans. Il n'aura pas vu Blade Runner, il n'aura pas écrit The Owl in Daylight, mais nous aura laissé, avec ces conversations, un témoignage exceptionnel - inédit en français - sur une oeuvre majeure du XXe siècle.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 238  pages
  • Dimensions :  2.0cmx11.0cmx18.0cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Editions De L'eclat Paru le
  • Collection : PREMIER SECOURS
  • ISBN :  2841621111
  • EAN13 :  9782841621118
  • Classe Dewey :  810.5
  • Langue : Français

D'autres livres de Philip K. Dick

Do androids dream of electric sheep ?

Après le cataclysme nucléaire, seuls quelques hommes vivent encore sur Terre... Rick Deckard, est de ceux-là. Membre de la brigade spéciale des chasseurs de primes, sa mission est de découvrir et tuer les androïdes dépourvus d'empathie. La rencontre avec la belle Luba Luft, chanteuse [.......

Do Androids Dream of Electric Sheep?

Après le cataclysme nucléaire, seuls quelques hommes vivant encore sur Terre... comme Rick Deckard, de la brigade spéciale des chasseurs de primes. Rick, ce tueur qui poursuit un rêve : remplacer son mouton électrique par un animal vivant. Mais sa rencontre avec la belle Rachel, une [....]...

Do androids dream of electric sheep ?, Tome 3

Chasseur d'androïdes, Rick Deckard est devenu la proie de la très élégante cantatrice Luba Luft ! Décidée à ne pas se laisser " réformer ", la belle a trouvé la parade elle appelle à son secours un policier. Celui-ci arrête Deckard qui, soudainement, se met à douter de sa propre [.......

Le dieu venu du Centaure

Leo Bulero, pourvoyeur du D-Liss, une formidable drogue, règne sans partage sur les délires d'une humanité devenue presque folle. Aux télépathes clairvoyants ou aux colons misérables exilés sur mars, il dispense une fuite salvatrice. Tout se gâte cependant le jour où un certain Palmer [....

Voir tous les livres de Philip K. Dick

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

En janvier 1982, Philip K. Dick s'entretient avec la journaliste Gwen Lee, que lui a présentée son amie Doris Elaine Sauter. Dick parle longuement du film d'un jeune réalisateur, Ridley Scott, alors en cours de montage et qui doit sortir sous le titre Blade Runner, il improvise face au micro le scénario de son prochain roman, The Owl in Daylight, il décrit ses visions de 1974 et évoque pêle-mêle, entre délire et érudition, sa méthode d'écriture, une civilisation extra-terrestre sourde et muette ne communiquant que par les couleurs, les Évangiles, Parménide, la suite de Fibonacci, et tout ce qui fait de sa propre biographie un véritable roman de Philip K, Dick. Deux mois plus tard, Dick meurt d'une crise cardiaque à l'âge de 54 ans. Il n'aura pas vu Blade Runner, il n'aura pas écrit The Owl in Daylight, mais nous aura laissé, avec ces conversations, un témoignage exceptionnel - inédit en français - sur une oeuvre majeure du XXe siècle.