share_book
Envoyer cet article par e-mail

Je suis le chapeau

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Je suis le chapeau

Je suis le chapeau

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Je suis le chapeau"

Dans ce livre de voyages et de rêves, entre Groenland, Canada et Ecosse, on se lie d'amitié avec deux jeunes Inuits, Oukiok et Wanda, orphelins et un peu sorciers. On voyage à pied, en kayak, en traîneau, en hydravion, en side-car, à la poursuite d'un grand explorateur... Un ours porte un chapeau, et un cinéaste bientôt très célèbre filme le premier documentaire muet du cinéma, Nanouk l'Esquimau... " Le fouet claque. Les chiens démarrent. En cet instant, personne excepté Wanda ne sait où ils vont. Le départ a lieu un matin où le vent s'est tu. La toundra est encore recouverte de plaques de neige et de glace, mais il faut continuellement éviter les rochers qui émergent, pour ne pas endommager les patins du traîneau. - On va où ? demande enfin Oukiok. Sans ralentir, Wanda attrape le cahier de son frère et, de son écriture que les soubresauts du traîneau rendent tremblante, elle note cette unique phrase en majuscule sur la couverture : on va rendre le chapeau à son propriétaire. "

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 220  pages
  • Dimensions :  1.8cmx14.0cmx20.4cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Editions Du Rouergue Paru le
  • Collection : DoAdo
  • ISBN :  281260090X
  • EAN13 :  9782812600906
  • Classe Dewey :  800
  • Langue : Français

D'autres livres de Alex Cousseau

Le dur métier de loup

Le jour de ses sept ans, Papa Loup et Maman Loup annoncent à Lucas qu'il doit choisir son futur métier. Facile : plus tard, Lucas veut être loup. Comme son papa et comme sa maman. Sauf que c'est impossible, la forêt est devenue trop petite et il n'y a plus assez à manger. Lucas ne pourra [.....

Je veux être une maman tout de suite

Julote est née par un beau matin de printemps. Au lieu de jouer avec ses frères et ses soeurs dans la basse-cour, Julote se précipite car elle a autre chose à faire : elle veut devenir une maman tout de suite ! Elle part à la recherche d'un oeuf, le trouve, le couve et déclare qu'il s'agit ...

Les Trois Loups

C'est l'histoire de trois loups dans un bateau : Loup I, Loup II et Loup III. Cette histoire de loups nous apprend qu'un loup ne sait pas nager, qu'un loup ne sait pas voler; mais est-ce qu'un loup sait ramer ? Alors ? Vous pariez quoi ? ...

Prune et Rigoberto

Sujet : Rigoberto a remarqué les larmes au coin des yeux de Prune. Il voudrait bien dire à sa petite camarade qu'il sait pourquoi elle ne veut pas plonger dans l'eau, comme le font tous les autres élèves. Mais pourquoi sa gorge se noue-t-elle et sa bouche reste-t-elle muette à chaque fois [....

Voir tous les livres de Alex Cousseau

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Dans ce livre de voyages et de rêves, entre Groenland, Canada et Ecosse, on se lie d'amitié avec deux jeunes Inuits, Oukiok et Wanda, orphelins et un peu sorciers. On voyage à pied, en kayak, en traîneau, en hydravion, en side-car, à la poursuite d'un grand explorateur... Un ours porte un chapeau, et un cinéaste bientôt très célèbre filme le premier documentaire muet du cinéma, Nanouk l'Esquimau... " Le fouet claque. Les chiens démarrent. En cet instant, personne excepté Wanda ne sait où ils vont. Le départ a lieu un matin où le vent s'est tu. La toundra est encore recouverte de plaques de neige et de glace, mais il faut continuellement éviter les rochers qui émergent, pour ne pas endommager les patins du traîneau. - On va où ? demande enfin Oukiok. Sans ralentir, Wanda attrape le cahier de son frère et, de son écriture que les soubresauts du traîneau rendent tremblante, elle note cette unique phrase en majuscule sur la couverture : on va rendre le chapeau à son propriétaire. "