share_book
Envoyer cet article par e-mail

Théâtre

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Théâtre

Théâtre

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Théâtre"

Dans la continuité des rééditions de l’oeuvre de Françoise Sagan, les éditions Stock publient en un seul volume trois pièces de théâtre très différentes, dont une est inédite. L’excès contraire ou Le chevalier de lait, l’inédite, est une pièce de boulevard. Drôle, rapide, enlevée, elle se situe en Allemagne, en 1914. Et, comme il se doit, les quiproquos et les allusions sexuelles se font la part belle. Frédéric, jeune lieutenant du troisième régiment de Uhlans de Saxe, est l’amant d’une nuit d’Adèle lorsque le mari de celle-ci rentre à l’improviste de la chasse. Le cocu demande réparation au jeune Frédéric qui se révèle capon et fuit dès le lendemain. Il trouve refuge chez la soeur du mari trompé pensant pouvoir l’épouser pour éviter le duel. Un piano dans l’herbe est peut-être plus proche de ce à quoi nous sommes habitués dans l’univers de Sagan. Les personnages ont une quarantaine d’années, ils sont réunis pour des vacances à la campagne et cherchent à retrouver leur jeunesse. Mais comme dit l’un des protagonistes : « La jeunesse, ma chérie, c’est aussi dangereux à réveiller qu’un tigre. » Il fait beau jour et nuit est certainement la pièce la plus grave de cette sélection. Une jeune femme vient de sortir de l’asile où elle a passé trois ans à se demander si elle était vraiment folle, à s’inspecter, à avoir peur d’elle-même. Elle retrouve son mari et sa cousine qui n’ont pas toujours les meilleures intentions. On ne peut s’empêcher de penser au séjour que Françoise Sagan a effectué en cure de désintoxication et qu’elle raconte dans Toxique. Ces trois pièces se complètent et confirment si besoin était l’immense talent de conteuse de Françoise Sagan. Sa « petite musique » prend toute son ampleur dans des dialogues acerbes, drôles, froids ou tendres. Un grand moment de plaisir.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 576  pages
  • Dimensions :  3.2cmx13.2cmx21.0cm
  • Poids : 580.6g
  • Editeur :   Stock Paru le
  • Collection : La Bleue
  • ISBN :  223406354X
  • EAN13 :  9782234063549
  • Classe Dewey :  842
  • Langue : Français

D'autres livres de Françoise Sagan

Avec mon meilleur souvenir

Françoise Sagan n'a voulu se souvenir que des moments heureux et que des gens qu'elle a aimés. C'est ce qui rend ce livre si sympathique et ce qui a fait son succès auprès du public et de la critique. Billie Holiday, Orson Welles, Jean-Paul Sartre, Carson Mc Cullers, Marie Bell, Rudolf Noureev, ...

Prix : 46 DH
Derrière l'épaule...

Un écrivain écrit des livres. Parfois, il se peut qu'il les relise. Mais jamais publiquement. Or, c'est exactement ce que Françoise Sagan a entrepris de faire. Constatant qu'au fond, les dates de ses œuvres sont les " seules bornes vérifiables, ponctuelles " de l'histoire de sa vie, de Bonjour ...

Prix : 50 DH

Bonjour tristesse

La villa est magnifique, l'été brûlant, la Méditerranée toute proche. Cécile a dix-sept ans. Elle ne connaît de l'amour que des baisers, des rendez-vous, des lassitudes. Pas pour longtemps. Son père, veuf, est un adepte joyeux des liaisons passagères et sans importance. Ils s'amusent, ils n...

Prix : 61 DH
Un peu de soleil dans l'eau froide

Gilles, un brillant journaliste parisien, fait une dépression. Il décide de quitter Paris, trop cynique et trop gai, pour se reposer auprès de sa sœur dans le Limousin. Et c'est là-bas qu'il rencontre Nathalie Sylvener, une femme mariée, entière, sincère qui tombe aussitôt amoureuse de [...

Voir tous les livres de Françoise Sagan

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Dans la continuité des rééditions de l’oeuvre de Françoise Sagan, les éditions Stock publient en un seul volume trois pièces de théâtre très différentes, dont une est inédite. L’excès contraire ou Le chevalier de lait, l’inédite, est une pièce de boulevard. Drôle, rapide, enlevée, elle se situe en Allemagne, en 1914. Et, comme il se doit, les quiproquos et les allusions sexuelles se font la part belle. Frédéric, jeune lieutenant du troisième régiment de Uhlans de Saxe, est l’amant d’une nuit d’Adèle lorsque le mari de celle-ci rentre à l’improviste de la chasse. Le cocu demande réparation au jeune Frédéric qui se révèle capon et fuit dès le lendemain. Il trouve refuge chez la soeur du mari trompé pensant pouvoir l’épouser pour éviter le duel. Un piano dans l’herbe est peut-être plus proche de ce à quoi nous sommes habitués dans l’univers de Sagan. Les personnages ont une quarantaine d’années, ils sont réunis pour des vacances à la campagne et cherchent à retrouver leur jeunesse. Mais comme dit l’un des protagonistes : « La jeunesse, ma chérie, c’est aussi dangereux à réveiller qu’un tigre. » Il fait beau jour et nuit est certainement la pièce la plus grave de cette sélection. Une jeune femme vient de sortir de l’asile où elle a passé trois ans à se demander si elle était vraiment folle, à s’inspecter, à avoir peur d’elle-même. Elle retrouve son mari et sa cousine qui n’ont pas toujours les meilleures intentions. On ne peut s’empêcher de penser au séjour que Françoise Sagan a effectué en cure de désintoxication et qu’elle raconte dans Toxique. Ces trois pièces se complètent et confirment si besoin était l’immense talent de conteuse de Françoise Sagan. Sa « petite musique » prend toute son ampleur dans des dialogues acerbes, drôles, froids ou tendres. Un grand moment de plaisir.