share_book
Envoyer cet article par e-mail

La Turquie dans l'Europe

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La Turquie dans l'Europe

La Turquie dans l'Europe

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La Turquie dans l'Europe"

Loin de commencer par consulter les citoyens de l'Union et de débattre des limites de l'Europe, les dirigeants européens ont envisagé, lors du sommet de Copenhague de décembre 2003, d'entamer les négociations d'intégration de la Turquie dans l'Union européenne dès décembre 2004, à la seule condition qu'elle procède à certaines réformes démocratiques, sans exiger qu'elle libère les prisonniers politiques kurdes, que ses troupes quittent le nord de l'île de Chypre et, surtout, qu'elle reconnaisse le génocide arménien. Au lieu de signaler les risques majeurs que présenterait cette intégration – l'extension indéfinie vers l'Asie des frontières de l'Union, le voisinage de pays islamiques en proie au djihad anti-occidental comme l'Irak ou l'Iran, la déstabilisation de l'économie européenne, la montée en puissance des trafics de clandestins et mafias diverses, la transformation profonde des équilibres démographiques, la dilution de la culture européenne fondée sur le partage de valeurs communes –, ces dirigeants cèdent au discours de culpabilisation du gouvernement turc, répétant à l'envi que nul ne saurait nier que la Turquie fût européenne sans "exclure les Turcs musulmans" et prôner le repli du "Club chrétien". Que signifie le concept "d'islamisme modéré" ? Peut-on réellement parler de démocratie en Turquie et dans le monde islamique ? Au terme d'une analyse historique et géopolitique fouillée, Alexandre Del Valle démontre qu'en exigeant le démantèlement du pouvoir politique de l'armée, seule garante de l'exception laïque turque pro-occidentale, Bruxelles fait le jeu des islamistes d'Ankara. Quant aux États-Unis, qui appuient la candidature d'Ankara, leur calcul est dangereux : face à la menace islamiste, qu'elle soit idéologique ou terroriste, ils ont plus intérêt à consolider la solidarité panoccidentale avec l'Union, voire avec la Russie, qu'à servir d'alliés objectifs à ceux qui semblent bien décidés à devenir le plus grand lobby islamiste à l'échelle occidentale via l'Europe. Afin d'éviter les deux écueils de l'intégration et du rejet, l'auteur propose, comme alternative plus raisonnable, un statut d'association privilégié avec la Turquie que l'Europe et l'Occident ont tout intérêt à conserver comme voisin et ami proche.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 352  pages
  • Dimensions :  3.4cmx15.2cmx22.8cm
  • Poids : 680.4g
  • Editeur :   Editions Des Syrtes Paru le
  • Collection : Histoire et document
  • ISBN :  2845450931
  • EAN13 :  9782845450936
  • Classe Dewey :  337.14209561
  • Langue : Français

D'autres livres de Alexandre del Valle

Pourquoi on tue des chrétiens dans le monde aujourd'hui ?

Ce livre est un cri d'alarme. Des chrétiens sont en danger et nous devons le savoir, sans diaboliser qui que ce soit, mais sans non plus fermer les yeux. Après la prise de conscience causée par l'attentat à la cathédrale de Bagdad, le martyre des Coptes égyptiens et l'assassinat du Ministre...

Le Totalitarisme islamiste à l'assaut des démocraties

L'islamisme menace gravement les démocraties occidentales. Les attentats du 11 septembre en sont la preuve s'il en faut. Après le communisme et le nazisme, l'islamisme serait donc le troisième totalitarisme mondial. C'est ce qu'entend démontrer Alexandre del Valle dans son dernier livre....

Guerres contre l'europe

ALEXANDRE DEL VALLE analyse avec brio les objectifs réels de la politique étrangère américaine, politique souvent cynique et contradictoire, qui a longtemps fait le jeu de l'intégrisme islamiste. Les États-Unis paient désormais - et de quelle manière! pour une alliance contre nature, préjud...

Voir tous les livres de Alexandre del Valle

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Loin de commencer par consulter les citoyens de l'Union et de débattre des limites de l'Europe, les dirigeants européens ont envisagé, lors du sommet de Copenhague de décembre 2003, d'entamer les négociations d'intégration de la Turquie dans l'Union européenne dès décembre 2004, à la seule condition qu'elle procède à certaines réformes démocratiques, sans exiger qu'elle libère les prisonniers politiques kurdes, que ses troupes quittent le nord de l'île de Chypre et, surtout, qu'elle reconnaisse le génocide arménien. Au lieu de signaler les risques majeurs que présenterait cette intégration – l'extension indéfinie vers l'Asie des frontières de l'Union, le voisinage de pays islamiques en proie au djihad anti-occidental comme l'Irak ou l'Iran, la déstabilisation de l'économie européenne, la montée en puissance des trafics de clandestins et mafias diverses, la transformation profonde des équilibres démographiques, la dilution de la culture européenne fondée sur le partage de valeurs communes –, ces dirigeants cèdent au discours de culpabilisation du gouvernement turc, répétant à l'envi que nul ne saurait nier que la Turquie fût européenne sans "exclure les Turcs musulmans" et prôner le repli du "Club chrétien". Que signifie le concept "d'islamisme modéré" ? Peut-on réellement parler de démocratie en Turquie et dans le monde islamique ? Au terme d'une analyse historique et géopolitique fouillée, Alexandre Del Valle démontre qu'en exigeant le démantèlement du pouvoir politique de l'armée, seule garante de l'exception laïque turque pro-occidentale, Bruxelles fait le jeu des islamistes d'Ankara. Quant aux États-Unis, qui appuient la candidature d'Ankara, leur calcul est dangereux : face à la menace islamiste, qu'elle soit idéologique ou terroriste, ils ont plus intérêt à consolider la solidarité panoccidentale avec l'Union, voire avec la Russie, qu'à servir d'alliés objectifs à ceux qui semblent bien décidés à devenir le plus grand lobby islamiste à l'échelle occidentale via l'Europe. Afin d'éviter les deux écueils de l'intégration et du rejet, l'auteur propose, comme alternative plus raisonnable, un statut d'association privilégié avec la Turquie que l'Europe et l'Occident ont tout intérêt à conserver comme voisin et ami proche.