share_book
Envoyer cet article par e-mail

La potière jalouse

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La potière jalouse

La potière jalouse

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La potière jalouse"

" "Tout art impose une forme à une matière. Mais parmi les arts de la civilisation, la poterie est probablement celui où le passage s'accomplit de la façon la plus directe, avec le moins d'étapes intermédiaires entre la matière première et le produit, sorti déjà formé des mains de l'artisan avant d'être soumis à la cuisson." L'oeuvre du potier est comparée à celle du démiurge dans de très nombreuses civilisations, remarque Lévi-Strauss :"[...] tout démiurge manifeste un tempérament jaloux". Cette contrainte exercée sur la matière, ainsi que le caractère extrêmement délicat des techniques de fabrication et de cuisson, engendrent autour de la poterie des attitudes et des rites d'exclusion dont la "jalousie" est l'équivalent narratif [...]. " (Marcel Hénaff)

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 314  pages
  • Dimensions :  1.6cmx10.8cmx17.4cm
  • Poids : 40.8g
  • Editeur :   Pocket Paru le
  • Collection : Evolution
  • ISBN :  2266147455
  • EAN13 :  9782266147453
  • Classe Dewey :  398.208997
  • Langue : Français

D'autres livres de Claude Lévi-Strauss

La pensée sauvage

Prix : 95 DH
Race et histoire

Dans ce petit opuscule, rédigé en 1952, Claude Lévi-Strauss, qui n'est pas encore un anthropologue renommé, nous livre sa conception du fait culturel. Sans polémiquer, le texte renverse bon nombre d'idées reçues : l'illusion ethnocentrique selon laquelle l'humanité s'arrête aux portes [...

Prix : 87 DH

Nature, culture et société

Résoudre les énigmes posées par les règles du mariage aux ethnologues, notamment celle de la prohibition de l'inceste, telle est la tâche qui se proposaient initialement Les Structures élémentaires de la parenté. Les deux chapitres introductifs, objets de la présente édition, n'en [.......

Prix : 60 DH
Tristes tropiques

"Je hais les voyages et les explorateurs" : la première phrase de Tristes tropiques donne le ton. Claude Lévi-Strauss, philosophe de formation, n'est ni un marchand d'exotisme ni un amateur d'anecdotes ; la longue confession qu'il nous livre ici relate l'histoire d'une conversion à [....]...

Prix : 96 DH

Voir tous les livres de Claude Lévi-Strauss

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" "Tout art impose une forme à une matière. Mais parmi les arts de la civilisation, la poterie est probablement celui où le passage s'accomplit de la façon la plus directe, avec le moins d'étapes intermédiaires entre la matière première et le produit, sorti déjà formé des mains de l'artisan avant d'être soumis à la cuisson." L'oeuvre du potier est comparée à celle du démiurge dans de très nombreuses civilisations, remarque Lévi-Strauss :"[...] tout démiurge manifeste un tempérament jaloux". Cette contrainte exercée sur la matière, ainsi que le caractère extrêmement délicat des techniques de fabrication et de cuisson, engendrent autour de la poterie des attitudes et des rites d'exclusion dont la "jalousie" est l'équivalent narratif [...]. " (Marcel Hénaff)