share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le social et le sensible : Introduction à une anthropologie modale

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le social et le sensible : Introduction à une anthropologie modale

Le social et le sensible : Introduction à une anthropologie modale

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le social et le sensible : Introduction à une anthropologie modale"

Les dichotomies de l'intelligible et du sensible, de la raison et de l'émotion n'ont rien d'universel : ainsi, elles ne peuvent rendre compte de certaines manières de marcher et de danser du Brésil - non plus que de ce que nous ressentons à la vue de certains films. Mais il ne suffit pas de revaloriser le corps (contre l'esprit), les sensations (contre la raison) pour changer de modèle de connaissance. Le sens, le sensible et le social ne peuvent être considérés séparément mais appellent une " politique du sensible " préoccupée par ce qu'éprouve le sujet. L'ouvrage met en question la primauté du signe et de la structure et prête une attention particulière aux tonalités et aux intensités rythmiques : il se propose, chemin faisant, la construction d'une " anthropologie modale " permettant d'appréhender les modulations de nos comportements y compris dans ce qu'ils ont de plus apparemment anodin.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 220  pages
  • Dimensions :  1.8cmx13.2cmx18.2cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Teraedre Paru le
  • Collection : L'anthropologie au coin de la rue
  • ISBN :  2912868300
  • EAN13 :  9782912868305
  • Classe Dewey :  306
  • Langue : Français

D'autres livres de François Laplantine

L'anthropologie

L'anthropologie est un certain regard sur l'autre. Elle concerne aussi bien les formes de parenté que les systèmes politiques, l'habitat que le langage ou les croyances religieuses, et étudie, dans un mouvement de confrontation permanente, tant les sociétés traditionnelles que nos sociétés...

Tokyo, ville flottante: Scène urbaine, mises en scène

Pour l’anthropologue François Laplantine, découvrir Tokyo, c’est d’abord se défaire des images et idées préconçues, se laisser surprendre, accueillir les émotions et observer la scène urbaine telle qu’elle se livre et s’expose. Attentif aux transformations du paysage citadin, [...

Anthropologie de la maladie

L'anthropologie de la maladie est, du moins en France, une discipline récente mais promue à un bel avenir. Dans ce champ de recherches, François Laplantine occupe une place très particulière par la richesse et la diversité de ses approches.La novation par excellence dont il fait preuve réside...

Je, nous et les autres

L'identité, derrière laquelle nous préférons souvent nous réfugier, et la représentation, image fixe à laquelle nous réduisons volontiers un individu ou un groupe, sont deux notions qui figent la pensée. En réaction contre les certitudes identitaires, l'auteur propose de cultiver, de conju...

Voir tous les livres de François Laplantine

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les dichotomies de l'intelligible et du sensible, de la raison et de l'émotion n'ont rien d'universel : ainsi, elles ne peuvent rendre compte de certaines manières de marcher et de danser du Brésil - non plus que de ce que nous ressentons à la vue de certains films. Mais il ne suffit pas de revaloriser le corps (contre l'esprit), les sensations (contre la raison) pour changer de modèle de connaissance. Le sens, le sensible et le social ne peuvent être considérés séparément mais appellent une " politique du sensible " préoccupée par ce qu'éprouve le sujet. L'ouvrage met en question la primauté du signe et de la structure et prête une attention particulière aux tonalités et aux intensités rythmiques : il se propose, chemin faisant, la construction d'une " anthropologie modale " permettant d'appréhender les modulations de nos comportements y compris dans ce qu'ils ont de plus apparemment anodin.