share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le pouvoir sur scènes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le pouvoir sur scènes

Le pouvoir sur scènes

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le pouvoir sur scènes"

Les scènes du pouvoir ne sont pas désertées, elles sont changeantes et occupées autrement, par des figures elles-mêmes changeantes. Les médiacrates et les fabricants de l'opinion publique relèvent maintenant de l'ordre établi, ordinaire, trop bien connu. Le temps de leur pouvoir neuf est déjà passé. Des partenaires concurrents en ont limité l'influence : des experts établissent la pâle gouvernance, des machines étendent la puissance et la logique des systèmes informatisés. L'écran informatique réduit la suprématie de l'écran cathodique, affaiblit l'emprise politique de la presse. Il ne suffit pas, cependant, d'attendre d'une façon d'e-politique qu'elle assure le bon gouvernement d'une façon d'e-société. Ni le désamour, ni la défiance et le mal-être des assujettis n'en seront apaisés. Ce livre nouveau considère la Grande Transformation qui met le politique à l'épreuve, comme tout chose. L'union de la technoscience et de l'économisme financier engendre continûment de la puissance, sans éclairer le devenir, toujours obscur. Le technométissage de l'homme contemporain rend son humanité plus indécise. La figure politique se brouille alors que l'imprévisible, l'urgence, la violence progressent, alors que la démocratie s'anémie et que les civilisations s'affrontent. Ce livre n'annonce pas la disparition du politique. Il énonce une obligation : conduire la politique à l'intelligence de son temps et la replacer sur la scène d'une histoire justement gouvernée.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 248  pages
  • Dimensions :  2.0cmx13.4cmx20.8cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Fayard Paru le
  • Collection : LITT.GENE.
  • ISBN :  2213627185
  • EAN13 :  9782213627182
  • Classe Dewey :  303.3
  • Langue : Français

D'autres livres de Georges Balandier

Anthropologie politique

" Ce livre tente de satisfaire des exigences multiples. Il est consacré à l'anthropologie politique, spécialisation tardive de l'anthropologie sociale, dont il présente de manière critique, les théories, les méthodes et les résultats. Il propose à cet égard une première synthèse, un [...

Le Grand Dérangement

Le Grand Dérangement contemporain marque le passage, par rupture, d'un passé défait à un présent où le devenir se produit dans une transformation continue sans achèvements identifiables. Il contraint à reconnaître aujourd'hui les mondes où l'homme contemporain inscrit ce qui l'engage dans ...

Afrique ambiguë

L'Afrique, elle, sait ce qu'elle est. Elle l'a toujours su, mais nous en Occident, et beaucoup d'autres aussi, avons simplifié sa complexe réalité, ignoré sa force d'être et de maintenir ce qu'elle est, par notre incapacité peut-être, par paresse et calcul surtout. Calcul de dominant, de maî...

Le royaume de Kongo du XVIe au XVIIIe siècle

" Dans le royaume du Kongo, une foule grouillante, habillé de soie et de velours, de grands États bien ordonnés, et cela dans les moindres détails, des souverains puissants, des indus-tries opulentes. Civilisés jusqu'à la moelle des os ! " Cette exclamation de l'explorateur et ethnologue Frobe...

Voir tous les livres de Georges Balandier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Les scènes du pouvoir ne sont pas désertées, elles sont changeantes et occupées autrement, par des figures elles-mêmes changeantes. Les médiacrates et les fabricants de l'opinion publique relèvent maintenant de l'ordre établi, ordinaire, trop bien connu. Le temps de leur pouvoir neuf est déjà passé. Des partenaires concurrents en ont limité l'influence : des experts établissent la pâle gouvernance, des machines étendent la puissance et la logique des systèmes informatisés. L'écran informatique réduit la suprématie de l'écran cathodique, affaiblit l'emprise politique de la presse. Il ne suffit pas, cependant, d'attendre d'une façon d'e-politique qu'elle assure le bon gouvernement d'une façon d'e-société. Ni le désamour, ni la défiance et le mal-être des assujettis n'en seront apaisés. Ce livre nouveau considère la Grande Transformation qui met le politique à l'épreuve, comme tout chose. L'union de la technoscience et de l'économisme financier engendre continûment de la puissance, sans éclairer le devenir, toujours obscur. Le technométissage de l'homme contemporain rend son humanité plus indécise. La figure politique se brouille alors que l'imprévisible, l'urgence, la violence progressent, alors que la démocratie s'anémie et que les civilisations s'affrontent. Ce livre n'annonce pas la disparition du politique. Il énonce une obligation : conduire la politique à l'intelligence de son temps et la replacer sur la scène d'une histoire justement gouvernée.