share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Temps et les autres : Comment l'anthropologie construit son objet

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Temps et les autres : Comment l'anthropologie construit son objet

Le Temps et les autres : Comment l'anthropologie construit son objet

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Temps et les autres : Comment l'anthropologie construit son objet"

L'anthropologie est née de la rencontre avec " les autres ", progressivement institutionnalisée en enquête de terrain. Pourtant, ces moments de vie et de dialogue partagés par l'ethnologue et ses interlocuteurs, ce que Fabian appelle la " co-temporalité ", disparaissent ensuite des écrits anthropologiques. Ce discours " allochronique ", déniant tout échange, expulsant l'Autre dans un autre temps, en fait facilement un primitif, un sauvage ou un homme premier. Dans ce livre majeur, Johannes Fabian dénonce et explore les tenants et les aboutissants de ce scandale épistémologique dont les effets sont autant théoriques que politiques. Car les multiples stratégies d'évitement du Temps trahissent une volonté de domination par laquelle l'anthropologue entend avoir toujours le dernier mot. Les conventions d'écriture et d'observation, les étiquetages et les classements participent au fond de ce refus de dialogue avec cet autre, " objet " né de l'exploitation idéologique de la temporalité. Le Temps et les autres, paru en anglais en 1983, véritable archéologie politique du savoir anthropologique, interroge la discipline dans ses fondements historiques, philosophiques et pratiques, et reformule avec vigueur les questions essentielles de la construction de l'altérité. Demeuré quasiment inconnu en France, ce livre a contribué partout ailleurs au renouveau de la pensée et des usages de l'anthropologie comme de l'ensemble des sciences humaines et sociales.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 313  pages
  • Dimensions :  2.0cmx12.0cmx20.0cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   Anacharsis Paru le
  • Collection : Essais
  • ISBN :  2914777256
  • EAN13 :  9782914777254
  • Classe Dewey :  306
  • Langue : Français

D'autres livres de Johannes Fabian

Time and the Other: How Anthropology Makes Its Object

Delivers a radical epistemological critique of anthropological writing. (George Marcus)...

Voir tous les livres de Johannes Fabian

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'anthropologie est née de la rencontre avec " les autres ", progressivement institutionnalisée en enquête de terrain. Pourtant, ces moments de vie et de dialogue partagés par l'ethnologue et ses interlocuteurs, ce que Fabian appelle la " co-temporalité ", disparaissent ensuite des écrits anthropologiques. Ce discours " allochronique ", déniant tout échange, expulsant l'Autre dans un autre temps, en fait facilement un primitif, un sauvage ou un homme premier. Dans ce livre majeur, Johannes Fabian dénonce et explore les tenants et les aboutissants de ce scandale épistémologique dont les effets sont autant théoriques que politiques. Car les multiples stratégies d'évitement du Temps trahissent une volonté de domination par laquelle l'anthropologue entend avoir toujours le dernier mot. Les conventions d'écriture et d'observation, les étiquetages et les classements participent au fond de ce refus de dialogue avec cet autre, " objet " né de l'exploitation idéologique de la temporalité. Le Temps et les autres, paru en anglais en 1983, véritable archéologie politique du savoir anthropologique, interroge la discipline dans ses fondements historiques, philosophiques et pratiques, et reformule avec vigueur les questions essentielles de la construction de l'altérité. Demeuré quasiment inconnu en France, ce livre a contribué partout ailleurs au renouveau de la pensée et des usages de l'anthropologie comme de l'ensemble des sciences humaines et sociales.