share_book
Envoyer cet article par e-mail

Au bonheur des autres : Anthropologie de l'aide humanitaire

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Au bonheur des autres : Anthropologie de l'aide humanitaire

Au bonheur des autres : Anthropologie de l'aide humanitaire

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Au bonheur des autres : Anthropologie de l'aide humanitaire"

Une ethnologue chez les humanitaires, non pour les aider à mieux comprendre les populations, mais pour les étudier, eux, de l'intérieur. Voilà l'objet premier de ce livre. Pour cela, l'auteur a travaillé, pendant plus de dix ans, au sein d'une organisation internationale d'aide humanitaire et de développement, tant à New York et à Genève qu'en Asie centrale et en Transcaucasie post-soviétiques. Plongée au coeur de l'arène, elle en a décrypté les enjeux, les lignes de force et les tensions. L'ouvrage présente les principaux résultats de ce travail : une réflexion sur l'anthropologie de l'aide humanitaire et du développement, et des pistes pour son renouvellement théorique et méthodologique. Elle éclaire aussi d'un jour nouveau l'envers des supposées révolutions "spontanées" qui ont ébranlé les anciennes provinces de l'Union soviétique, concrétisant, certes, leurs aspirations démocratiques, mais dont les conditions ont été préparées de longue date. Dès la fin de l'URSS, les agences d'aide humanitaire et de développement ont massivement aidé à la création puis au renforcement des ONG locales, pour un large éventail d'actions (éducation, défense de la biodiversité, prévention de l'épidémie de VIH/SIDA - située au coeur de l'ouvrage) qui s'inscrivent dans une ligne d'approche commune: la construction d'une morale partagée. Cette analyse, de première publication en 2005, traduite notamment en anglais, est proposée ici dans une version actualisée.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 240  pages
  • Dimensions :  2.0cmx14.0cmx22.4cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Armand Colin Paru le
  • Collection : AC.UNIVERSITAIR
  • ISBN :  2200243340
  • EAN13 :  9782200243340
  • Classe Dewey :  362.1969792009475
  • Langue : Français

D'autres livres de Laëtitia Atlani-Duault

Anthropologie de l'aide humanitaire et du développement

Lorsque les aventuriers de l'Arche de Zoé veulent agir pour le bonheur des autres, c'est l'aide humanitaire dans son ensemble qui est mise en accusation. Au-delà du déchaînement médiatique, se joue là pour l'anthropologie la figure bien connue de la rencontre avec l'autre qu'il s'agit d'" ...

Prix : 192 DH

Voir tous les livres de Laëtitia Atlani-Duault

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Une ethnologue chez les humanitaires, non pour les aider à mieux comprendre les populations, mais pour les étudier, eux, de l'intérieur. Voilà l'objet premier de ce livre. Pour cela, l'auteur a travaillé, pendant plus de dix ans, au sein d'une organisation internationale d'aide humanitaire et de développement, tant à New York et à Genève qu'en Asie centrale et en Transcaucasie post-soviétiques. Plongée au coeur de l'arène, elle en a décrypté les enjeux, les lignes de force et les tensions. L'ouvrage présente les principaux résultats de ce travail : une réflexion sur l'anthropologie de l'aide humanitaire et du développement, et des pistes pour son renouvellement théorique et méthodologique. Elle éclaire aussi d'un jour nouveau l'envers des supposées révolutions "spontanées" qui ont ébranlé les anciennes provinces de l'Union soviétique, concrétisant, certes, leurs aspirations démocratiques, mais dont les conditions ont été préparées de longue date. Dès la fin de l'URSS, les agences d'aide humanitaire et de développement ont massivement aidé à la création puis au renforcement des ONG locales, pour un large éventail d'actions (éducation, défense de la biodiversité, prévention de l'épidémie de VIH/SIDA - située au coeur de l'ouvrage) qui s'inscrivent dans une ligne d'approche commune: la construction d'une morale partagée. Cette analyse, de première publication en 2005, traduite notamment en anglais, est proposée ici dans une version actualisée.