share_book
Envoyer cet article par e-mail

Alors le Noir et le Blanc seront amis : Carnets de mission (1946-1951)

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Alors le Noir et le Blanc seront amis : Carnets de mission (1946-1951)

Alors le Noir et le Blanc seront amis : Carnets de mission (1946-1951)

  (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Alors le Noir et le Blanc seront amis : Carnets de mission (1946-1951)"

En octobre 1946, la guerre finie, Jean Rouch embarque avec deux amis, comme lui jeunes ingénieurs des Ponts et Chaussées, sur un radeau fabriqué par leurs soins à la source du Niger. Les trois hommes seront les premiers à réussir l'exploit, tenté avant eux par Mungo Park, de descendre les 4 200 kilomètres du grand fleuve de sa source jusqu'à son embouchure. La "belle promenade" de huit mois scelle le destin de Jean Rouch: le cours du fleuve lui dévoile tout un monde qu'il n'aura de cesse devenu ethnologue et cinéaste, de comprendre. Dès les années suivantes, il met sur pied deux autres missions pour pénétrer les "mystères et la poésie des hommes du Niger". Au pays des mages noirs, des Songhay, des pêcheurs sorko et des danseurs possédés par les dieux, l'aventure est avant tout humaine. Il ne sera jamais un "savant aux yeux secs". Il a trouvé sa méthode: indépendant, il mène ses études d'" homme à homme", tel un étranger venu "le plus humblement possible, c'est-à-dire le plus amicalement possible". Et ses compagnons africains seront ses meilleurs alliés dans son travail scientifique. Alors le Noir et le Blanc seront amis est le récit des trois premières missions de Jean Rouch, de 1946 à 1951, publié en 1951 dans le journal Franc-Tireur, jamais repris en volume.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 310  pages
  • Dimensions :  2.6cmx12.4cmx19.2cm
  • Poids : 358.3g
  • Editeur :   Mille Et Une Nuits Paru le
  • ISBN :  275550076X
  • EAN13 :  9782755500769
  • Classe Dewey :  960
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean Rouch

Voir tous les livres de Jean Rouch

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

En octobre 1946, la guerre finie, Jean Rouch embarque avec deux amis, comme lui jeunes ingénieurs des Ponts et Chaussées, sur un radeau fabriqué par leurs soins à la source du Niger. Les trois hommes seront les premiers à réussir l'exploit, tenté avant eux par Mungo Park, de descendre les 4 200 kilomètres du grand fleuve de sa source jusqu'à son embouchure. La "belle promenade" de huit mois scelle le destin de Jean Rouch: le cours du fleuve lui dévoile tout un monde qu'il n'aura de cesse devenu ethnologue et cinéaste, de comprendre. Dès les années suivantes, il met sur pied deux autres missions pour pénétrer les "mystères et la poésie des hommes du Niger". Au pays des mages noirs, des Songhay, des pêcheurs sorko et des danseurs possédés par les dieux, l'aventure est avant tout humaine. Il ne sera jamais un "savant aux yeux secs". Il a trouvé sa méthode: indépendant, il mène ses études d'" homme à homme", tel un étranger venu "le plus humblement possible, c'est-à-dire le plus amicalement possible". Et ses compagnons africains seront ses meilleurs alliés dans son travail scientifique. Alors le Noir et le Blanc seront amis est le récit des trois premières missions de Jean Rouch, de 1946 à 1951, publié en 1951 dans le journal Franc-Tireur, jamais repris en volume.