share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le cerveau mélomane de Baudelaire : Musique et neuropsychologie

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le cerveau mélomane de Baudelaire : Musique et neuropsychologie

Le cerveau mélomane de Baudelaire : Musique et neuropsychologie

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le cerveau mélomane de Baudelaire : Musique et neuropsychologie"

Pourquoi certains sont-ils musiciens et d'autres pas ? Pourquoi certains savent-ils entendre la musique comme des musiciens professionnels, alors qu'ils ne l'ont jamais apprise ni ne jouent d'un instrument ? Pourquoi d'autres, en revanche, n'y entendent-ils rien, malgré tous leurs efforts ? Dans Le Cerveau mélomane de Baudelaire, Bernard Lechevalier nous propose une explication novatrice du fonctionnement cérébral des musiciens et des non-musiciens. Pour cela, il s'appuie sur le " phénomène Baudelaire ". Longtemps hermétique à la musique, Baudelaire se prend en effet de passion pour Wagner qu'il défend avec ardeur après l'échec de Tannhâuser à Paris en 1861, devenant alors un mélomane passionné et un très grand critique musical, bien qu'il ne sache pas un mot de musique. Le complément et le prolongement du Cerveau de Mozart, ouvrage de référence.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 279  pages
  • Dimensions :  1.6cmx14.6cmx21.2cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Odile Jacob Paru le
  • Collection : PSYCHOLOGIE
  • ISBN :  2738123821
  • EAN13 :  9782738123824
  • Classe Dewey :  780
  • Langue : Français

D'autres livres de Bernard Lechevalier

Le cerveau de Mozart

Le 11 avril 1770, le jeune Mozart entend le Miserere d'Allegri, dont la partition est tenue secrète. De retour chez lui, il en retranscrit, de mémoire, l'intégralité.Comment est-il possible de mémoriser une telle pièce? Que se passe-t-il dans la tête de celui qui écrit, de celui qui [.......

Le cerveau musicien + neuropsycho de la perception musicale (compléments en ligne)

Le cerveau musicien est le premier ouvrage qui fait explicitement le lien entre les études de psychologie cognitive et de neurosciences cliniques et fondamentales sur la perception musicale. Il présente les recherches en psychologie cognitive et neurosciences menées par des spécialistes de renom...

Traité de neuropsychologie clinique : Neurosciences cognitives et cliniques de l'adulte

La neuropsychologie peut être définie comme la discipline qui étudie les liens entre le fonctionnement du cerveau et le comportement. Elle est née, il y a plus d'un siècle, au chevet des patients atteints d'une lésion focale du cerveau provoquant un syndrome spécifique : un trouble du langage...

Voir tous les livres de Bernard Lechevalier

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Pourquoi certains sont-ils musiciens et d'autres pas ? Pourquoi certains savent-ils entendre la musique comme des musiciens professionnels, alors qu'ils ne l'ont jamais apprise ni ne jouent d'un instrument ? Pourquoi d'autres, en revanche, n'y entendent-ils rien, malgré tous leurs efforts ? Dans Le Cerveau mélomane de Baudelaire, Bernard Lechevalier nous propose une explication novatrice du fonctionnement cérébral des musiciens et des non-musiciens. Pour cela, il s'appuie sur le " phénomène Baudelaire ". Longtemps hermétique à la musique, Baudelaire se prend en effet de passion pour Wagner qu'il défend avec ardeur après l'échec de Tannhâuser à Paris en 1861, devenant alors un mélomane passionné et un très grand critique musical, bien qu'il ne sache pas un mot de musique. Le complément et le prolongement du Cerveau de Mozart, ouvrage de référence.