share_book
Envoyer cet article par e-mail

Nkpiti : la rancune et le prophète

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Nkpiti : la rancune et le prophète

Nkpiti : la rancune et le prophète

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Nkpiti : la rancune et le prophète"

L'anthropologie visuelle suscite aujourd'hui un intérêt grandissant. Il s'agit moins d'une nouvelle discipline que d'un ensemble de recherches qui s'appuient, au-delà de l'écrit, sur Ia photo, le film et la vidéo. Cette collection veut reconnaître et illustrer les possibilités offertes par une telle démarche. En Côte d'Ivoire, un pays souvent présenté comme un modèle de développement à l'occidentale, des " prophètes " reçoivent des patients qui veulent tout à la fois guérir et trouver une explication au malheur qui les frappe. Sébim Odjo est l'un d'eux. Mêlant des inspirations chrétiennes et musulmanes, prêchant comme les prophètes du début du siècle l'abandon de " fétiches ", il s'inscrit aussi dans une longue tradition de guérisseurs. Comme dans d'autres régions d'Afrique, on attribue toujours une cause humaine aux maladies : Ia jalousie, Ia sorcellerie et surtout la rancune. Odjo est passé maître dans l'art de déceler ces causes, si bien que son rôle se situe à mi-chemin entre celui du juge et celui du guérisseur. Exclus du lignage et victimes de la ville se retrouvent dans une communauté qui se définit essentiellement par rapport à la figure conciliatrice du prophète guérisseur. La guérison des malades et la foule de ceux qui, guéris ou non, restent auprès d'Odjo sont à ses yeux et aux yeux de son entourage le signe de son élection et de sa vocation. Tous les prophètes, en Côte d'Ivoire et, plus largement, en Afrique, ont besoin de cette manifestation de leur efficacité. Elle exprime en même temps les permanences et les nouveaux défis d'une histoire à laquelle ne font écho, avec la voix des prophètes, que les désarrois et les malaises des corps individuels qu'ils prétendent guérir.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 85  pages
  • Dimensions :  0.6cmx14.8cmx22.2cm
  • Poids : 140.6g
  • Editeur :   Editions De L'ecole Des Hautes Etudes En Sciences Sociales (Editions De L'ehess) Paru le
  • Collection : Anthropologie visuelle
  • ISBN :  2713209455
  • EAN13 :  9782713209451
  • Classe Dewey :  615.852096668
  • Langue : Français

D'autres livres de Marc Augé

Un ethnologue dans le métro

Pour cette nouvelle édition l'auteur a rédigé un avant-propos dans lequel il explicite la démarche qui l'a amené à ces deux ouvrages et les remet en perspective dans l'histoire de l'ethnologie contemporaine. ...

Pour une anthropologie des mondes contemporains

A une époque où l'on parle à la fois de "mondialisation de la culture" et de " respect des différences ", l'anthropologie est plus que jamais nécessaire et possible. Elle est nécessaire pour analyser la crise du sens social généralisée à l'ensemble de la planète. Elle est possible dans...

Les formes de l'oubli

Ce livre, qui se présente comme un petit traité de l'emploi du temps, met l'accent sur la nécessité de l'oubli. L'oubli est nécessaire à la société comme à l'individu. Il faut savoir oublier pour goûter la saveur du présent, de l'instant et de l'attente, mais la mémoire elle-même a [...

Voir tous les livres de Marc Augé

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

L'anthropologie visuelle suscite aujourd'hui un intérêt grandissant. Il s'agit moins d'une nouvelle discipline que d'un ensemble de recherches qui s'appuient, au-delà de l'écrit, sur Ia photo, le film et la vidéo. Cette collection veut reconnaître et illustrer les possibilités offertes par une telle démarche. En Côte d'Ivoire, un pays souvent présenté comme un modèle de développement à l'occidentale, des " prophètes " reçoivent des patients qui veulent tout à la fois guérir et trouver une explication au malheur qui les frappe. Sébim Odjo est l'un d'eux. Mêlant des inspirations chrétiennes et musulmanes, prêchant comme les prophètes du début du siècle l'abandon de " fétiches ", il s'inscrit aussi dans une longue tradition de guérisseurs. Comme dans d'autres régions d'Afrique, on attribue toujours une cause humaine aux maladies : Ia jalousie, Ia sorcellerie et surtout la rancune. Odjo est passé maître dans l'art de déceler ces causes, si bien que son rôle se situe à mi-chemin entre celui du juge et celui du guérisseur. Exclus du lignage et victimes de la ville se retrouvent dans une communauté qui se définit essentiellement par rapport à la figure conciliatrice du prophète guérisseur. La guérison des malades et la foule de ceux qui, guéris ou non, restent auprès d'Odjo sont à ses yeux et aux yeux de son entourage le signe de son élection et de sa vocation. Tous les prophètes, en Côte d'Ivoire et, plus largement, en Afrique, ont besoin de cette manifestation de leur efficacité. Elle exprime en même temps les permanences et les nouveaux défis d'une histoire à laquelle ne font écho, avec la voix des prophètes, que les désarrois et les malaises des corps individuels qu'ils prétendent guérir.