share_book
Envoyer cet article par e-mail

L'Inceste

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
L'Inceste

L'Inceste

  (Auteur)


Prix : 76,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "L'Inceste"

"Impossible d'écrire quand on n'est pas soi-même" affirme Christine Angot qui a depuis longtemps choisi d'écrire sur elle-même. Mais, l'auteur de Sujet Angot pousse ici l'entreprise jusqu'à ses limites : "être juste sur ma limite, m'appuyer dessus comme à la rampe qui monte chez l'avocat". Si le livre a provoqué un certain scandale, c'est moins à cause de l'évocation d'une relation incestueuse avec son père ou d'une brève relation homosexuelle qu'à cause de cette rage impudique avec laquelle Christine Angot refuse les artifices littéraires qui lui permettraient de se donner le beau rôle. Si je dis "merde à ceux qui le liront" c'est parce que j'aurais aimé avoir autre chose à raconter. Que ça. Ecrire n'est pas choisir son récit. Mais plutôt le prendre, dans ses bras, et le mettre tranquillement sur la page, le plus tranquillement possible, le plus tel que possible. Tel qu'il se retourne encore dans sa tombe, si sa tombe c'est mon corps. S'il se retourne encore, c'est que je ne suis pas morte. Je suis folle mais pas morte. Je ne suis pas non plus complètement folle. L'autofiction portée jusqu'à l'extrême n'a pas ici pour but de choquer mais bien de rendre à la littérature sa fonction dangereuse et sa dignité. --Gérard Meudal --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 192  pages
  • Dimensions :  1.4cmx11.0cmx17.0cm
  • Poids : 181.4g
  • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
  • Collection : Littérature & Documents
  • ISBN :  2253151165
  • EAN13 :  9782253151166
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Christine Angot

Vu du ciel

" Les anges ne sont pas tout blancs. Nous n'avons pas le sens de la gravité des choses. Anciens traumatisés pris entre enfance et éternité, nous n'avons pas la sensibilité d'en bas. En général, nos vues, entre ciel et terre, indisposent les humains. Qui n'aiment pas nos livres. Beaucoup trop ...

Prix : 46 DH
L'Inceste

" Toujours m'appuyer sur des choses annexes, faire des rapprochements, depuis que j'écris, il y a toujours en d'autres voix, d'autres textes, d'autres choses, un autre angle sous lequel j'essaie de me montrer. Moi et autre chose, toujours. Il faut que je compte sur moi maintenant, le plus proche, ...

Prix : 125 DH

Les Petits

Hélène et Billy se rencontrent. Elle est d'origine européenne, a une fille, il vient de Martinique, il est noir, a un groupe de reggae, vit en électron libre. Cela se passe simplement, ils s'installent ensemble, ont une fille, Clara. Puis un deuxième enfant, puis trois et quatre. Elle a [......

Le marché des amants

Un homme, noir, et une femme, blanche, tombent amoureux l un de l autre. Les sentiments ont la force de l évidence mais aussi celle du défi : ils incarnent deux mondes qui ne se connaissent pas, ne se comprennent pas. La bourgeoisie culturelle environnante se moque de leur amour, le refuse, le nie...

Voir tous les livres de Christine Angot

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

"Impossible d'écrire quand on n'est pas soi-même" affirme Christine Angot qui a depuis longtemps choisi d'écrire sur elle-même. Mais, l'auteur de Sujet Angot pousse ici l'entreprise jusqu'à ses limites : "être juste sur ma limite, m'appuyer dessus comme à la rampe qui monte chez l'avocat". Si le livre a provoqué un certain scandale, c'est moins à cause de l'évocation d'une relation incestueuse avec son père ou d'une brève relation homosexuelle qu'à cause de cette rage impudique avec laquelle Christine Angot refuse les artifices littéraires qui lui permettraient de se donner le beau rôle. Si je dis "merde à ceux qui le liront" c'est parce que j'aurais aimé avoir autre chose à raconter. Que ça. Ecrire n'est pas choisir son récit. Mais plutôt le prendre, dans ses bras, et le mettre tranquillement sur la page, le plus tranquillement possible, le plus tel que possible. Tel qu'il se retourne encore dans sa tombe, si sa tombe c'est mon corps. S'il se retourne encore, c'est que je ne suis pas morte. Je suis folle mais pas morte. Je ne suis pas non plus complètement folle. L'autofiction portée jusqu'à l'extrême n'a pas ici pour but de choquer mais bien de rendre à la littérature sa fonction dangereuse et sa dignité. --Gérard Meudal --Ce texte fait référence à l'édition Broché .