share_book
Envoyer cet article par e-mail

La ferme des corps

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La ferme des corps

La ferme des corps

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La ferme des corps"

Le docteur Bill Bass a créé, il y a vingt ans, à Knoxville dans le Tennessee, un centre très spécial où des cadavres exposés en plein air peuvent subir, de façon naturelle, l'évolution fatale de toute chair. Le but essentiel est de déterminer avec exactitude, en étudiant les stades successifs de cette évolution, combien de temps s'est écoulé depuis le jour, voire l'heure, du décès. Ainsi est née la Ferme des corps, et la documentation macabre accumulée, depuis son ouverture, par le docteur Bill Bass et son équipe, a déjà permis de résoudre plus d'une affaire criminelle, de démolir plus d'un alibi qui paraissait en béton, de confondre plus d'un coupable, de libérer plus d'un innocent. Patricia Cornwell, grande prêtresse du " suspense ", s'est inspirée de la Ferme des corps pour écrire un de ses thrillers, qui porte d'ailleurs ce titre dans sa version originale. Mais en lisant les mémoires du docteur Bass, les amateurs de " polars " devront reconnaître, une fois encore, que bien souvent la réalité crue, sans le moindre artifice, dépasse de cent coudées la fiction la mieux construite.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 233  pages
  • Dimensions :  2.2cmx14.8cmx24.0cm
  • Poids : 480.8g
  • Editeur :   Le Cherche Midi Paru le
  • Collection : Documents
  • ISBN :  2749102936
  • EAN13 :  9782749102931
  • Classe Dewey :  614.1
  • Langue : Français

D'autres livres de Bill Bass

La ferme des corps

Depuis vingt ans, dans son centre de Knoxville, Tennessee, le docteur Bill Bass expose des cadavres en plein air pour étudier leur décomposition naturelle. Le but de cette ferme des corps " : déterminer avec exactitude combien de temps s'est écoulé depuis l'heure du décès. Ces expériences...

Voir tous les livres de Bill Bass

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le docteur Bill Bass a créé, il y a vingt ans, à Knoxville dans le Tennessee, un centre très spécial où des cadavres exposés en plein air peuvent subir, de façon naturelle, l'évolution fatale de toute chair. Le but essentiel est de déterminer avec exactitude, en étudiant les stades successifs de cette évolution, combien de temps s'est écoulé depuis le jour, voire l'heure, du décès. Ainsi est née la Ferme des corps, et la documentation macabre accumulée, depuis son ouverture, par le docteur Bill Bass et son équipe, a déjà permis de résoudre plus d'une affaire criminelle, de démolir plus d'un alibi qui paraissait en béton, de confondre plus d'un coupable, de libérer plus d'un innocent. Patricia Cornwell, grande prêtresse du " suspense ", s'est inspirée de la Ferme des corps pour écrire un de ses thrillers, qui porte d'ailleurs ce titre dans sa version originale. Mais en lisant les mémoires du docteur Bass, les amateurs de " polars " devront reconnaître, une fois encore, que bien souvent la réalité crue, sans le moindre artifice, dépasse de cent coudées la fiction la mieux construite.