share_book
Envoyer cet article par e-mail

Gouvernance d'entreprise : Nouveaux défis financiers et non financiers

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Gouvernance d'entreprise : Nouveaux défis financiers et non financiers

Gouvernance d'entreprise : Nouveaux défis financiers et non financiers

Collectif,   (Auteur)


Prix : 368,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Gouvernance d'entreprise : Nouveaux défis financiers et non financiers"

La gouvernance d'entreprise a été largement analysée depuis le début des années 2000 et l'éclatement de la bulle spéculative pour le secteur technologique. Les études ont principalement eu une portée financière : il s'agissait de mettre au point des systèmes de contrôle favorisant la transparence et la création de valeur pour les actionnaires. Alors que les codes de gouvernance se proposent d'homogénéiser les modalités de gouvernance dans un cadre financier d'analyse des performances, les auteurs postulent que les indicateurs de performance de marché sont le reflet de choix beaucoup plus larges concernant l'ensemble des parties prenantes de l'entreprise. La prise en compte d'éléments non financiers, plus qualitatifs, devrait permettre de mieux appréhender le processus de création de valeur en se focalisant sur une vision élargie de l'entreprise. L'ouvrage se présente comme un outil non dogmatique, reprenant des aspects financiers et non financiers qu'il conviendra de moduler en fonction des spécificités des entreprises. L'origine et le parcours professionnel des différents auteurs permettent d'avoir une vision large de la gouvernance et de dépasser le clivage entre les aspects financiers et non financiers. Si les acteurs économiques veulent apprendre des erreurs qui ont été commises, l'incorporation d'une orientation non financière est un pas important dans une optique d'apprentissage économique. Les portées des différentes analyses devraient permettre à cet ouvrage de constituer un outil de référence tant pour les entreprises soucieuses de faire évoluer leurs pratiques de gouvernance que pour les chercheurs désireux d'inscrire leurs analyses au sein de modalités théoriques considérées selon de nouvelles perspectives.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 216  pages
  • Dimensions :  1.2cmx15.8cmx23.8cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   De Boeck Paru le
  • Collection : METHOD.ET RECH
  • ISBN :  280410625X
  • EAN13 :  9782804106256
  • Classe Dewey :  658.422
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La gouvernance d'entreprise a été largement analysée depuis le début des années 2000 et l'éclatement de la bulle spéculative pour le secteur technologique. Les études ont principalement eu une portée financière : il s'agissait de mettre au point des systèmes de contrôle favorisant la transparence et la création de valeur pour les actionnaires. Alors que les codes de gouvernance se proposent d'homogénéiser les modalités de gouvernance dans un cadre financier d'analyse des performances, les auteurs postulent que les indicateurs de performance de marché sont le reflet de choix beaucoup plus larges concernant l'ensemble des parties prenantes de l'entreprise. La prise en compte d'éléments non financiers, plus qualitatifs, devrait permettre de mieux appréhender le processus de création de valeur en se focalisant sur une vision élargie de l'entreprise. L'ouvrage se présente comme un outil non dogmatique, reprenant des aspects financiers et non financiers qu'il conviendra de moduler en fonction des spécificités des entreprises. L'origine et le parcours professionnel des différents auteurs permettent d'avoir une vision large de la gouvernance et de dépasser le clivage entre les aspects financiers et non financiers. Si les acteurs économiques veulent apprendre des erreurs qui ont été commises, l'incorporation d'une orientation non financière est un pas important dans une optique d'apprentissage économique. Les portées des différentes analyses devraient permettre à cet ouvrage de constituer un outil de référence tant pour les entreprises soucieuses de faire évoluer leurs pratiques de gouvernance que pour les chercheurs désireux d'inscrire leurs analyses au sein de modalités théoriques considérées selon de nouvelles perspectives.