share_book
Envoyer cet article par e-mail

Mes quatre femmes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Mes quatre femmes

Mes quatre femmes

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Mes quatre femmes"

Qui parle en vous? Qui vous raconte les histoires qu'à votre tour vous transmettrez? Pour répondre à ces interrogations, Gisèle Pineau a choisi de remonter le cours des vies de quatre femmes. Celles qui l'ont construite. Angélique, l'ancêtre esclave, qui connut les temps perturbés de l'abolition puis du rétablissement de l'esclavage, gagna sa liberté et finit par épouser le Sieur Pineau. Julia, la grand-mère, profondément attachée à son pays Guadeloupe, mais contrainte à l'exil pour fuir un mari trop violent. Gisèle, la grand-tante, qui se laissa mourir de chagrin à vingt-sept ans, après avoir perdu son jeune époux. Et puis Daisy, la mère, qui, au plus gris de l'exil et de ses malheurs, se tint toujours debout pour ses enfants et rêva sa vie dans les romans d'amour. Avec son livre le plus personnel - et peut-être le plus émouvant -, Gisèle Pineau fait revivre ses quatre femmes dans la "geôle noire" de la mémoire. Quatre femmes, quatre époques de l'histoire antillaise, quatre inoubliables destins.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 184  pages
  • Dimensions :  2.0cmx14.4cmx18.2cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Philippe Rey Paru le
  • Collection : ROMAN FR.
  • ISBN :  2848760796
  • EAN13 :  9782848760797
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Gisèle Pineau

Les colères du Volcan

L'année de son entrée en classe de sixième, la jeune Cynthia découvre soudain que son fie natale, La Guadeloupe, n'est pas au centre de l'univers. À l'origine de ce choc culturel, son professeur d'Anglais, le passionnant Mister Jones, grand amateur de voyages qui a déjà sillonné tous les ...

Folie, aller simple

Infirmière en psychiatrie depuis l'âge de vingt ans, Gisèle Pineau raconte, avec sobriété et intensité, ce métier " extraordinaire " qui la tient " en bordure de la norme, du normal ". Elle revient sur son parcours: l'arrivée en métropole, l'université, les petits boulots, les [....]...

L'exil selon Julia

Difficile de vivre dans cette Ile-deFrance inhospitalière, au coeur des années 60, lorsqu'on est une petite Guadeloupéenne exposée à la compassion ou à la dérision des " Blanche-Neige ", " Charbon et Cie " ou autres appellations pas vraiment drôles... Gisèle a une alliée : Julia, dite [...

Voir tous les livres de Gisèle Pineau

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Qui parle en vous? Qui vous raconte les histoires qu'à votre tour vous transmettrez? Pour répondre à ces interrogations, Gisèle Pineau a choisi de remonter le cours des vies de quatre femmes. Celles qui l'ont construite. Angélique, l'ancêtre esclave, qui connut les temps perturbés de l'abolition puis du rétablissement de l'esclavage, gagna sa liberté et finit par épouser le Sieur Pineau. Julia, la grand-mère, profondément attachée à son pays Guadeloupe, mais contrainte à l'exil pour fuir un mari trop violent. Gisèle, la grand-tante, qui se laissa mourir de chagrin à vingt-sept ans, après avoir perdu son jeune époux. Et puis Daisy, la mère, qui, au plus gris de l'exil et de ses malheurs, se tint toujours debout pour ses enfants et rêva sa vie dans les romans d'amour. Avec son livre le plus personnel - et peut-être le plus émouvant -, Gisèle Pineau fait revivre ses quatre femmes dans la "geôle noire" de la mémoire. Quatre femmes, quatre époques de l'histoire antillaise, quatre inoubliables destins.