share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le cauchemar de Marx <i>Le capitalisme est-il une histoire sans fin ?</i>

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le cauchemar de Marx <i>Le capitalisme est-il une histoire sans fin ?</i>

Le cauchemar de Marx <i>Le capitalisme est-il une histoire sans fin ?</i>

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le cauchemar de Marx <i>Le capitalisme est-il une histoire sans fin ?</i>"

Vous êtes vous jamais demandé si le capitalisme était l'horizon dernier de l'histoire humaine ? Il faudrait déjà, pour répondre à cette question définir une fois pour toutes, clairement, ce qu'est le capitalisme et comment il fonctionne. Voici un texte clair et vif sur cette question. Il présente le double avantage d'être une exhaustive présentation de la pensée de Marx et de ne jamais quitter le concret, en appliquant les analyses de l'auteur du Capital à l'histoire du XXe siècle. Un livre sérieux pour déchiffrer la crise actuelle. Quatrième de couverture Le capitalisme est-il une histoire sans fin ? Il est grand temps de s'apercevoir qu'il n'est guère de penseur qui ait dessiné avec plus de perspicacité les grandes lignes d'un avenir qui est notre présent. Contrairement à ce que répètent ceux qui aimeraient réfuter Marx sans l'avoir lu, les prédictions économiques déduites des analyses du Capital ont été pour l'essentiel validées. Ce livre le démontre avec une rare clarté, en retraçant l'histoire du capitalisme des cent dernières années, à la lueur des thèses marxiennes. Concentration et centralisation du capital, constitution d'un marché mondial et d'une division mondiale du travail et jusqu à l'émergence de la puissance chinoise, tout cela est dans Marx. Les sociétés par actions, les fonds d'investissement, les hedge funds, le développement de la spéculation non pas sur les profits réels, mais sur les attentes de profits à venir, les « titres pourris » (junk bonds), bref toutes les tentatives par lesquelles le capital cherche à dépasser les barrières propres au rapport capitaliste, tout cela est exposé avec un certain luxe de détails dans Le Capital. Marx a eu raison, pour le pire. Mais sans cesse le capitalisme renaît de ses cendres. La révolution se fait attendre. Sommes-nous arrivés à la fin de l'histoire ? Les rébellions ne sont-elles plus que les feux de paille d'un horizon sans joie ? Sommes-nous condamnés à assister au yo-yo boursier comme des spectateurs impuissants ? L'auteur préfère ne pas s'y résoudre. Il montre comment, en soumettant la planète entière à sa loi, en transformant des milliards d'Indiens, de Chinois, d'Africains demain en prolétaires, en exploitant tous les champs possibles d'accumulation, le capitalisme prépare le moment où la logique de la plus-value s'effondrera bel et bien. En attendant, ce livre examine quelques pistes pour une alternative radicale.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 320  pages
  • Dimensions :  1.2cmx15.6cmx23.4cm
  • Poids : 521.6g
  • Editeur :   Max Milo Paru le
  • Collection : L'Inconnu
  • ISBN :  2353410553
  • EAN13 :  9782353410552
  • Classe Dewey :  330.122 090511
  • Langue : Français

D'autres livres de Denis Collin

Comprendre Machiavel

Peu d'auteurs ont une réputation aussi exécrable que Machiavel, devenu synonyme d'intelligence perverse et calculatrice. Ce livre montre à quel point cette interprétation est non seulement hâtive, mais fausse. Machiavel, fonctionnaire au service du pouvoir florentin et patriote déplorant ...

Prix : 250 DH

La matière et l'esprit : Sciences, philosophie et matérialisme

" La science ne pense pas " disent les uns, qui répètent sentencieusement les paroles inspirées du Maître. " Les questions métaphysiques sont dénuées de sens ", répondent les autres. Guerre absurde que reproduit notre système d'enseignement, qui voue la philosophie aux séries littéraires ...

Voir tous les livres de Denis Collin

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Vous êtes vous jamais demandé si le capitalisme était l'horizon dernier de l'histoire humaine ? Il faudrait déjà, pour répondre à cette question définir une fois pour toutes, clairement, ce qu'est le capitalisme et comment il fonctionne. Voici un texte clair et vif sur cette question. Il présente le double avantage d'être une exhaustive présentation de la pensée de Marx et de ne jamais quitter le concret, en appliquant les analyses de l'auteur du Capital à l'histoire du XXe siècle. Un livre sérieux pour déchiffrer la crise actuelle. Quatrième de couverture Le capitalisme est-il une histoire sans fin ? Il est grand temps de s'apercevoir qu'il n'est guère de penseur qui ait dessiné avec plus de perspicacité les grandes lignes d'un avenir qui est notre présent. Contrairement à ce que répètent ceux qui aimeraient réfuter Marx sans l'avoir lu, les prédictions économiques déduites des analyses du Capital ont été pour l'essentiel validées. Ce livre le démontre avec une rare clarté, en retraçant l'histoire du capitalisme des cent dernières années, à la lueur des thèses marxiennes. Concentration et centralisation du capital, constitution d'un marché mondial et d'une division mondiale du travail et jusqu à l'émergence de la puissance chinoise, tout cela est dans Marx. Les sociétés par actions, les fonds d'investissement, les hedge funds, le développement de la spéculation non pas sur les profits réels, mais sur les attentes de profits à venir, les « titres pourris » (junk bonds), bref toutes les tentatives par lesquelles le capital cherche à dépasser les barrières propres au rapport capitaliste, tout cela est exposé avec un certain luxe de détails dans Le Capital. Marx a eu raison, pour le pire. Mais sans cesse le capitalisme renaît de ses cendres. La révolution se fait attendre. Sommes-nous arrivés à la fin de l'histoire ? Les rébellions ne sont-elles plus que les feux de paille d'un horizon sans joie ? Sommes-nous condamnés à assister au yo-yo boursier comme des spectateurs impuissants ? L'auteur préfère ne pas s'y résoudre. Il montre comment, en soumettant la planète entière à sa loi, en transformant des milliards d'Indiens, de Chinois, d'Africains demain en prolétaires, en exploitant tous les champs possibles d'accumulation, le capitalisme prépare le moment où la logique de la plus-value s'effondrera bel et bien. En attendant, ce livre examine quelques pistes pour une alternative radicale.