share_book
Envoyer cet article par e-mail

Bleu Caraïbes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Bleu Caraïbes

Bleu Caraïbes

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Bleu Caraïbes"

Jean Ti-Bois, Louis, Michel, Junior, Calixte... Tous ces jeunes gens du Tropical avaient, comme le chantait Rimbaud, " de beaux corps de vingt ans qui devraient aller nus "... Pourquoi le cacher ? Ma descente aux Antilles n'était pas seulement motivée par l'attrait des palmiers et des plages blondes. J'étais gay, j'aimais les garçons et, dans ma verte campagne, ce n'était pas convenable. Aussi, plutôt que de sombrer dans une abstinence dépressive, j'avais choisi d'aller jeter ma gourme sous les tropiques en mettant un océan entre la bienséance rurale et mes plaisirs. Christophe Colomb avait découvert les Caraïbes par inadvertance alors qu'il était à la recherche des Indes. Il rêvait d'en ramener de l'or et des épices. Mes Indes à moi avaient le charme épicé des baisers et des étreintes secrètes, la peau douce et lisse des ventres d'ébène et le langage truculent de désirs assouvis. Mes Indes à moi, je rêvais de les explorer du bout des lèvres, du bout des doigts...

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 220  pages
  • Dimensions :  2.4cmx10.4cmx17.8cm
  • Poids : 199.6g
  • Editeur :   H&O Paru le
  • Collection : Poche h&o
  • ISBN :  2845471629
  • EAN13 :  9782845471627
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Nicolas Henri

La nuit de Mortefagne

Septembre 1960. L'abbaye de Mortefagne, à l'est de la Belgique, accueille comme chaque année son lot de petits-novices dans un huis clos oppressant renforcé par les Hautes Fagnes et les tourbières environnantes, où plusieurs hommes ont été engloutis dans une mort atroce. Frère Matthieu, un t...

Le Prince de Kazarkhan

En ce milieu du XIIIe siècle, le futur sultan de Kazarkhan, Djamil, est un jeune prince poète, musicien et... amoureux des garçons. La politique, la guerre, les femmes ne le passionnent guère et lorsque, comme le veut la tradition locale, il doit prouver sa virilité en déflorant une jeune vier...

Voir tous les livres de Nicolas Henri

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Jean Ti-Bois, Louis, Michel, Junior, Calixte... Tous ces jeunes gens du Tropical avaient, comme le chantait Rimbaud, " de beaux corps de vingt ans qui devraient aller nus "... Pourquoi le cacher ? Ma descente aux Antilles n'était pas seulement motivée par l'attrait des palmiers et des plages blondes. J'étais gay, j'aimais les garçons et, dans ma verte campagne, ce n'était pas convenable. Aussi, plutôt que de sombrer dans une abstinence dépressive, j'avais choisi d'aller jeter ma gourme sous les tropiques en mettant un océan entre la bienséance rurale et mes plaisirs. Christophe Colomb avait découvert les Caraïbes par inadvertance alors qu'il était à la recherche des Indes. Il rêvait d'en ramener de l'or et des épices. Mes Indes à moi avaient le charme épicé des baisers et des étreintes secrètes, la peau douce et lisse des ventres d'ébène et le langage truculent de désirs assouvis. Mes Indes à moi, je rêvais de les explorer du bout des lèvres, du bout des doigts...