share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le premier principe Le second principe-Prix Interallié 2008-

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le premier principe Le second principe-Prix Interallié 2008-

Le premier principe Le second principe-Prix Interallié 2008-

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le premier principe Le second principe-Prix Interallié 2008-"

Les faits : Ceci est une histoire peut-être vraie de la fin du XXe siècle que l'on pourrait conter ainsi : un photographe Max Jameson traquait une princesse, le photographe avait pour voisin un marchand d'armes et pour ami un premier ministre. Tous les quatre ont connu la lumière puis une fin tragique. Le contexte : Le photographe en question, charmeur, mais sans foi ni loi, avait deux faiblesses : de redoutables attaques de paniques qu'il dissimulait comme une maladie honteuse, et une femme amoureuse mais très infidèle; le marchand d'armes était parvenu à s'implanter en Iran juste avant la guerre contre l'Irak avec la bénédiction de la France et de l'Otan puis avait été écarté comme un pestiféré. Le premier ministre quant à lui était conseillé par un certain Massard , l'un de ces brillants universitaires de l'ère mitterrandienne, grisé par la politique, et entraîné par ses connaissances financières sur des terrains glissants... Chaque personnage était convaincu d'agir dans l'intérêt général. Chaque personnage faisait partie d'un même système, tous vivaient dans le mensonge. Le sens de l'histoire nous est révélé par le narrateur, analyste du boulevard Mortier, autodidacte, passionné de physique, - il est abonné à science et vie – et qui des années plus tard, a accès aux sources ouvertes de la DGSE. Ce personnage subtil et pragmatique va rassembler les pièces du puzzle à la manière des grands romanciers russes qui découvrent en tâtonnant les aspects inconnus de l'existence. Sa grille de lecture des faits passe par le prisme des deux grands principes de la thermodynamique : l'entropie du second principe qui fait que dans un système clos, le désordre ne va que croissant ; la loi de conservation de l'énergie qui régit le premier principe - placé à côté d'un corps froid, tout corps finit par se refroidir. Avec cette fresque ample, foisonnante, qui court de la garden-party de l'Elysée aux bords de la mer de Chine mais aussi sur d'autres théâtres, Serge Bramly recompose de manière éblouissante toute l'histoire de la France de ces trente dernières années, où les dessous de la politique apparaissent dans leur vérité nue, où les forces qui régissent les affaires se dessinent dans leur vérité crépusculaire, où le mensonge finit par condamner faibles et puissants à une solitude existentielle.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 614  pages
  • Dimensions :  4.6cmx14.2cmx22.6cm
  • Poids : 639.6g
  • Editeur :   Jean-Claude Lattès Paru le
  • ISBN :  2709627698
  • EAN13 :  9782709627696
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Serge Bramly

Le Premier Principe, le Second Principe

Avec cette fresque foisonnante, Serge Bramly nous entraîne d’une garden-party à l’Élysée aux rivages de la mer de Chine, de l’Afrique à l’ex-Yougoslavie, et nous plonge au coeur des ténèbres, recomposant de manière éblouissante l’histoire occulte de la France de ces trente ...

Prix : 108 DH
Le Voyage de Shanghaï

Mon Voyage de Shanghai n'est pas un guide touristique, genre problématique dans une ville où la moindre adresse devient caduque au bout de six mois. L'idée m'est venue, plutôt, d'une sorte de partie de ping-pong entre le présent et le passé, entre mes expériences quotidiennes et le fruit de ...

Prix : 88 DH

La danse du loup

Florence, février 1497. Une foule inquiète. Des émeutes. Les Médicis ont été bannis ; le pouvoir a changé de mains ; qui songerait encore à fêter le carnaval ? Des enfants parcourent les rues en brandissant des croix rouges. Appuyés par la milice, ils pénètrent dans les maisons, arrachen...

Le voyage de Shanghai

" Quelle fatuité pour un Long Nez, un Barbare ignare, d'échafauder sur la Chine la moindre théorie ! Tenir sous forme de notes un journal de voyage me paraît la meilleure façon de procéder. Le poème serait presque le genre le plus approprié : évoquer les saisons, les joies et les peines, la...

Voir tous les livres de Serge Bramly

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Les faits : Ceci est une histoire peut-être vraie de la fin du XXe siècle que l'on pourrait conter ainsi : un photographe Max Jameson traquait une princesse, le photographe avait pour voisin un marchand d'armes et pour ami un premier ministre. Tous les quatre ont connu la lumière puis une fin tragique. Le contexte : Le photographe en question, charmeur, mais sans foi ni loi, avait deux faiblesses : de redoutables attaques de paniques qu'il dissimulait comme une maladie honteuse, et une femme amoureuse mais très infidèle; le marchand d'armes était parvenu à s'implanter en Iran juste avant la guerre contre l'Irak avec la bénédiction de la France et de l'Otan puis avait été écarté comme un pestiféré. Le premier ministre quant à lui était conseillé par un certain Massard , l'un de ces brillants universitaires de l'ère mitterrandienne, grisé par la politique, et entraîné par ses connaissances financières sur des terrains glissants... Chaque personnage était convaincu d'agir dans l'intérêt général. Chaque personnage faisait partie d'un même système, tous vivaient dans le mensonge. Le sens de l'histoire nous est révélé par le narrateur, analyste du boulevard Mortier, autodidacte, passionné de physique, - il est abonné à science et vie – et qui des années plus tard, a accès aux sources ouvertes de la DGSE. Ce personnage subtil et pragmatique va rassembler les pièces du puzzle à la manière des grands romanciers russes qui découvrent en tâtonnant les aspects inconnus de l'existence. Sa grille de lecture des faits passe par le prisme des deux grands principes de la thermodynamique : l'entropie du second principe qui fait que dans un système clos, le désordre ne va que croissant ; la loi de conservation de l'énergie qui régit le premier principe - placé à côté d'un corps froid, tout corps finit par se refroidir. Avec cette fresque ample, foisonnante, qui court de la garden-party de l'Elysée aux bords de la mer de Chine mais aussi sur d'autres théâtres, Serge Bramly recompose de manière éblouissante toute l'histoire de la France de ces trente dernières années, où les dessous de la politique apparaissent dans leur vérité nue, où les forces qui régissent les affaires se dessinent dans leur vérité crépusculaire, où le mensonge finit par condamner faibles et puissants à une solitude existentielle.