share_book
Envoyer cet article par e-mail

Ethnologie des joueurs d'échecs

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Ethnologie des joueurs d'échecs

Ethnologie des joueurs d'échecs

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Ethnologie des joueurs d'échecs"

Comment peut-on être joueur d'échecs de compétition ? Pour répondre à cette question inédite, en ethnologie, l'auteur a privilégié le regard intérieur du « monde des échecs » en menant une longue et active observation auprès des joueurs, des arbitres et des dirigeants fédéraux. La description des paroles et des gestes ordinaires dans les clubs et lors dès tournois révèle ainsi une riche culture ludique qui déborde largement le savoir un peu ésotérique, de la « théorie échiquéenne », puisqu'elle comprend par exemple d'innombrables histoires édifiantes ou humoristiques. Cette culture échiquéenne offre aussi la particularité de mettre en oeuvre une organisation sociale originale qui conjugue d'intenses relations de face-à-face avec une pratique de masse. En montrant comment s'articulent ensemble des thèmes a priori aussi divers que les noms attribués aux ouvertures (Sicilienne, Russe, Dragon...), les joutes verbales des parties rapides, la notation imposée des parties officielles, ou encore l'utilisation de la pendule d'échecs, l'analyse souligne avec force que l'entremêlement des dimensions sociales, culturelles et cognitives, participe d'une création permanente de sens par les différents acteurs de la culture échiquéenne. A travers cette étude des joueurs d'échecs, qui apporte un éclairage nouveau sur des thèmes aussi fondamentaux que la construction de la sociabilité, l'usage de la parole et de l'écrit, la conceptualisation de l'espace et du temps, le lecteur trouvera aussi un témoignage de l'intérêt théorique d'une anthropologie des jeux.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 256  pages
  • Dimensions :  1.8cmx17.6cmx24.0cm
  • Poids : 458.1g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • Collection : Ethnologies
  • ISBN :  2130514405
  • EAN13 :  9782130514404
  • Classe Dewey :  794.1
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Comment peut-on être joueur d'échecs de compétition ? Pour répondre à cette question inédite, en ethnologie, l'auteur a privilégié le regard intérieur du « monde des échecs » en menant une longue et active observation auprès des joueurs, des arbitres et des dirigeants fédéraux. La description des paroles et des gestes ordinaires dans les clubs et lors dès tournois révèle ainsi une riche culture ludique qui déborde largement le savoir un peu ésotérique, de la « théorie échiquéenne », puisqu'elle comprend par exemple d'innombrables histoires édifiantes ou humoristiques. Cette culture échiquéenne offre aussi la particularité de mettre en oeuvre une organisation sociale originale qui conjugue d'intenses relations de face-à-face avec une pratique de masse. En montrant comment s'articulent ensemble des thèmes a priori aussi divers que les noms attribués aux ouvertures (Sicilienne, Russe, Dragon...), les joutes verbales des parties rapides, la notation imposée des parties officielles, ou encore l'utilisation de la pendule d'échecs, l'analyse souligne avec force que l'entremêlement des dimensions sociales, culturelles et cognitives, participe d'une création permanente de sens par les différents acteurs de la culture échiquéenne. A travers cette étude des joueurs d'échecs, qui apporte un éclairage nouveau sur des thèmes aussi fondamentaux que la construction de la sociabilité, l'usage de la parole et de l'écrit, la conceptualisation de l'espace et du temps, le lecteur trouvera aussi un témoignage de l'intérêt théorique d'une anthropologie des jeux.