share_book
Envoyer cet article par e-mail

Voyantes, Guérisseuses et Visionnaires en France : 1785-1914

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Voyantes, Guérisseuses et Visionnaires en France : 1785-1914

Voyantes, Guérisseuses et Visionnaires en France : 1785-1914

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Voyantes, Guérisseuses et Visionnaires en France : 1785-1914"

Le XIXe siècle n'est pas seulement "le temps des prophètes", comme l'a écrit Paul Bénichou, il est également celui des somnambules et des médiums. Jamais auparavant, le spiritisme n'avait connu un tel succès, aussi bien auprès des hommes que des femmes. Pourtant, seuls ses adeptes masculins -et en particulier le groupe réuni autour d'Allan Kardec- avaient retenu l'attention des historiens. Des femmes ne subsistaient dans la mémoire que les quelques héroïnes des romans de Balzac ou de Dumas, et la très célèbre Mlle Lenormand. C'est à mieux connaître celles qui, nombreuses, notamment à Paris et à Lyon, se réclamaient de la mouvance spirite que Nicole Edelman, historienne du XIXe siècle, consacre son livre, fruit d'un rigoureux dépouillement d'archives inexplorées et d'un regard neuf porté sur ces femmes. Animatrices de cercles, fondatrices de revues, elles se sont voulues visionnaires et militantes d'un monde renouvelé : une nouvelle morale, une nouvelle société, une nouvelle Eglise. Repoussées et marginalisées par le clergé, les médecins et les politiques, elles ont trouvé des accents utopiques en plein siècle des révolutions, avant de s'effacer en 1914 et de n'être aujourd'hui remplacées que par de simples servantes des illusions de chacun.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 280  pages
  • Dimensions :  2.4cmx14.6cmx21.8cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Albin Michel Paru le
  • Collection : Bibliothèque Albin Michel de l'histoire
  • ISBN :  2226076891
  • EAN13 :  9782226076892
  • Classe Dewey :  944.06
  • Langue : Français

D'autres livres de Nicole Edelman

Histoire de la voyance et du paranormal : Du XVIIIe siècle à nos jours

Voyance, astrologie, numérologie, parapsychologie, spiritisme, le paranormal englobe de nos jours toutes ces croyances et d'autres encore : la théosophie, le new age, le " psy ". Le plus souvent confondus, amalgamés, ces termes font régulièrement la une de nos journaux et de nos revues. Ils tra...

Voir tous les livres de Nicole Edelman

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Le XIXe siècle n'est pas seulement "le temps des prophètes", comme l'a écrit Paul Bénichou, il est également celui des somnambules et des médiums. Jamais auparavant, le spiritisme n'avait connu un tel succès, aussi bien auprès des hommes que des femmes. Pourtant, seuls ses adeptes masculins -et en particulier le groupe réuni autour d'Allan Kardec- avaient retenu l'attention des historiens. Des femmes ne subsistaient dans la mémoire que les quelques héroïnes des romans de Balzac ou de Dumas, et la très célèbre Mlle Lenormand. C'est à mieux connaître celles qui, nombreuses, notamment à Paris et à Lyon, se réclamaient de la mouvance spirite que Nicole Edelman, historienne du XIXe siècle, consacre son livre, fruit d'un rigoureux dépouillement d'archives inexplorées et d'un regard neuf porté sur ces femmes. Animatrices de cercles, fondatrices de revues, elles se sont voulues visionnaires et militantes d'un monde renouvelé : une nouvelle morale, une nouvelle société, une nouvelle Eglise. Repoussées et marginalisées par le clergé, les médecins et les politiques, elles ont trouvé des accents utopiques en plein siècle des révolutions, avant de s'effacer en 1914 et de n'être aujourd'hui remplacées que par de simples servantes des illusions de chacun.