share_book
Envoyer cet article par e-mail

Quitter la ville

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Quitter la ville

Quitter la ville

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Quitter la ville"

Septembre 2000, Angot présente son dernier brûlot, Quitter la ville, qui déballe sans retenue ni pudeur l'enfer d'une vie prise en otage par ses lecteurs, ses détracteurs et même ses amis. D'une vie qui lui appartient de moins en moins. À ses dépens, Christine Angot découvre soudain que "quand on parle, c'est un acte". Elle insiste, développe, illustre, argumente dans tous les sens, dans tous ses sens, ce constat sans appel : "La parole est un acte. Et donc ça fait des choses, ça produit des effets, ça agit." Effarement. D'être assimilée à ses mots dans L'Inceste, de devoir payer chaque minute de sa vie l'indignation ou l'extase suscités par l'événement de la rentrée 1999 qu'elle a osé commettre. Évidemment, les mauvais esprits s'étonneront qu'elle revienne sur "l'affaire Angot", celle-là même qui rendit sa vie insupportable : car c'est bien là le sujet de Quitter la ville. Alors, hasard ou "plan média-bolique" ? Au lecteur d'en décider... --Karla Manuele --Ce texte fait référence à l'édition Broché .

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 192  pages
  • Dimensions :  2.8cmx11.0cmx17.0cm
  • Poids : 3361.1g
  • Editeur :   Le Livre De Poche Paru le
  • Collection : Littérature & Documents
  • ISBN :  2253152803
  • EAN13 :  9782253152804
  • Classe Dewey :  848.914 03
  • Langue : Français

D'autres livres de Christine Angot

Vu du ciel

" Les anges ne sont pas tout blancs. Nous n'avons pas le sens de la gravité des choses. Anciens traumatisés pris entre enfance et éternité, nous n'avons pas la sensibilité d'en bas. En général, nos vues, entre ciel et terre, indisposent les humains. Qui n'aiment pas nos livres. Beaucoup trop ...

Prix : 46 DH
L'Inceste

" Toujours m'appuyer sur des choses annexes, faire des rapprochements, depuis que j'écris, il y a toujours en d'autres voix, d'autres textes, d'autres choses, un autre angle sous lequel j'essaie de me montrer. Moi et autre chose, toujours. Il faut que je compte sur moi maintenant, le plus proche, ...

Prix : 125 DH

Les Petits

Hélène et Billy se rencontrent. Elle est d'origine européenne, a une fille, il vient de Martinique, il est noir, a un groupe de reggae, vit en électron libre. Cela se passe simplement, ils s'installent ensemble, ont une fille, Clara. Puis un deuxième enfant, puis trois et quatre. Elle a [......

L'Inceste

"Impossible d'écrire quand on n'est pas soi-même" affirme Christine Angot qui a depuis longtemps choisi d'écrire sur elle-même. Mais, l'auteur de Sujet Angot pousse ici l'entreprise jusqu'à ses limites : "être juste sur ma limite, m'appuyer dessus comme à la rampe qui monte chez l'avocat". S...

Prix : 76 DH

Voir tous les livres de Christine Angot

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Septembre 2000, Angot présente son dernier brûlot, Quitter la ville, qui déballe sans retenue ni pudeur l'enfer d'une vie prise en otage par ses lecteurs, ses détracteurs et même ses amis. D'une vie qui lui appartient de moins en moins. À ses dépens, Christine Angot découvre soudain que "quand on parle, c'est un acte". Elle insiste, développe, illustre, argumente dans tous les sens, dans tous ses sens, ce constat sans appel : "La parole est un acte. Et donc ça fait des choses, ça produit des effets, ça agit." Effarement. D'être assimilée à ses mots dans L'Inceste, de devoir payer chaque minute de sa vie l'indignation ou l'extase suscités par l'événement de la rentrée 1999 qu'elle a osé commettre. Évidemment, les mauvais esprits s'étonneront qu'elle revienne sur "l'affaire Angot", celle-là même qui rendit sa vie insupportable : car c'est bien là le sujet de Quitter la ville. Alors, hasard ou "plan média-bolique" ? Au lecteur d'en décider... --Karla Manuele --Ce texte fait référence à l'édition Broché .