share_book
Envoyer cet article par e-mail

Sociologie du travail: Les relations professionnelles

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Sociologie du travail: Les relations professionnelles

Sociologie du travail: Les relations professionnelles

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : 376,00 DH TTC


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Sociologie du travail: Les relations professionnelles"

À l’heure de la globalisation, les protections statutaires qui sécurisaient le rapport salarial sont remises en chantier dans tous les pays industrialisés. Dans ce contexte, analyser en profondeur les stratégies des acteurs et les transformations des institutions, la dynamique des conflits et de la négociation collective apparaît comme une condition indispensable à la compréhension des nouvelles relations professionnelles.  D’où l’importance de cet ouvrage. Partant d’une interrogation sur les difficultés propres à la France en matière de régulation du travail, cette deuxième édition profondément remaniée prend en compte les évolutions les plus récentes qui ont affecté les relations au travail : la crise économique et financière de 2008, l’émergence de nouveaux « territoires » professionnels aux niveaux local, européen et mondial, la réforme du dialogue social et des règles de la représentativité en France. Un nouveau chapitre analyse de façon approfondie les cas de quatre pays européens face à la crise.  Antoine BEVORT est professeur de sociologie des relations professionnelles au CNAM. Membre du LISE (Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique), associé au CNRS et au CNAM, ses recherches portent sur la question syndicale, la démocratie et le capital social.  Annette JOBERT est directrice de recherche au CNRS, membre de l’IDHE (Institutions et dynamiques historiques de l’économie), associé au CNRS et à l’ENS Cachan. Spécialiste reconnue de la négociation collective, elle enseigne à l’ENS de Cachan et au CNAM.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 288  pages
  • Dimensions :  2.4cmx16.0cmx23.8cm
  • Poids : 521.6g
  • Editeur :   Armand Colin Paru le
  • Collection : U
  • ISBN :  2200249586
  • EAN13 :  9782200249588
  • Classe Dewey :  301
  • Langue : Français

D'autres livres de Antoine Bevort

Sociologie du travail

L'un des effets pervers de la sacralisation du marché et de l'évidence conférée au " profit " à l'heure de la globalisation et des délocalisations est que ces dernières peuvent conduire à négliger l'importance structurelle des relations professionnelles. Les protections statutaires qui ...

Voir tous les livres de Antoine Bevort

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

À l’heure de la globalisation, les protections statutaires qui sécurisaient le rapport salarial sont remises en chantier dans tous les pays industrialisés. Dans ce contexte, analyser en profondeur les stratégies des acteurs et les transformations des institutions, la dynamique des conflits et de la négociation collective apparaît comme une condition indispensable à la compréhension des nouvelles relations professionnelles.  D’où l’importance de cet ouvrage. Partant d’une interrogation sur les difficultés propres à la France en matière de régulation du travail, cette deuxième édition profondément remaniée prend en compte les évolutions les plus récentes qui ont affecté les relations au travail : la crise économique et financière de 2008, l’émergence de nouveaux « territoires » professionnels aux niveaux local, européen et mondial, la réforme du dialogue social et des règles de la représentativité en France. Un nouveau chapitre analyse de façon approfondie les cas de quatre pays européens face à la crise.  Antoine BEVORT est professeur de sociologie des relations professionnelles au CNAM. Membre du LISE (Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique), associé au CNRS et au CNAM, ses recherches portent sur la question syndicale, la démocratie et le capital social.  Annette JOBERT est directrice de recherche au CNRS, membre de l’IDHE (Institutions et dynamiques historiques de l’économie), associé au CNRS et à l’ENS Cachan. Spécialiste reconnue de la négociation collective, elle enseigne à l’ENS de Cachan et au CNAM.