share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les veuves d'Eastwick

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les veuves d'Eastwick

Les veuves d'Eastwick

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les veuves d'Eastwick"

Trente ans après leur apparition dans la littérature, les sorcières d'Updike ne sont plus ce qu'elles étaient. L'auteur, qui n'a rien perdu de sa fascination pour les portraits féminins, ressuscite ici Alexandra, Jane et Sukie, désormais veuves de leurs seconds maris et privées de leur jeunesse de femmes émancipées et de leurs pouvoirs, aussi bien de sorcières que de séduction. Le lecteur se divertira au récit des voyages organisés qui les emmènent au Canada, en Egypte et en Chine, avant de les retrouver le temps d'un été à Eastwick, la ville de leurs méfaits d'antan, où elles tentent de racheter leurs péchés passés tout en étant confrontées à la sorcellerie vengeresse d'une ancienne connaissance. L'ouvrage se lit comme un testament de l'auteur et un témoignage sur une époque révolue. En dépit de cette tonalité crépusculaire, Updike, toujours caustique mais jamais sec ni de coeur ni d'écriture, fait à nouveau preuve ici de la finesse de l'observateur sans complaisance qu'il a toujours été.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 348  pages
  • Dimensions :  2.6cmx14.6cmx21.8cm
  • Poids : 621.4g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : CADRE VERT
  • ISBN :  2020993236
  • EAN13 :  9782020993234
  • Langue : Français

D'autres livres de John Updike

Trop loin

Des nouvelles d'une très grande variété où l'on retrouve le talent de John Updike : avec une désinvolture subtile dans son dépouillement; il nous introduit ici encore dans son univers familier à la fois inquiétant et plein d'humour. Le premier récit qui donne son titre au recueil est une...

Prix : 87 DH
Epouse-moi

Prix : 114 DH

Les sorcières d'Eastwick

L'Amérique des années soixante-dix, époque d'aspirations confuses, mal affranchie des tabous religieux, de la morale et du sexe. A Eastwick, une petite ville de province, trois femmes divorcées, adeptes des pratiques occultes, trois sorcières, exercent sur les hommes et leurs concurrentes le ...

Prix : 101 DH

Voir tous les livres de John Updike

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Trente ans après leur apparition dans la littérature, les sorcières d'Updike ne sont plus ce qu'elles étaient. L'auteur, qui n'a rien perdu de sa fascination pour les portraits féminins, ressuscite ici Alexandra, Jane et Sukie, désormais veuves de leurs seconds maris et privées de leur jeunesse de femmes émancipées et de leurs pouvoirs, aussi bien de sorcières que de séduction. Le lecteur se divertira au récit des voyages organisés qui les emmènent au Canada, en Egypte et en Chine, avant de les retrouver le temps d'un été à Eastwick, la ville de leurs méfaits d'antan, où elles tentent de racheter leurs péchés passés tout en étant confrontées à la sorcellerie vengeresse d'une ancienne connaissance. L'ouvrage se lit comme un testament de l'auteur et un témoignage sur une époque révolue. En dépit de cette tonalité crépusculaire, Updike, toujours caustique mais jamais sec ni de coeur ni d'écriture, fait à nouveau preuve ici de la finesse de l'observateur sans complaisance qu'il a toujours été.