share_book
Envoyer cet article par e-mail

Là ou les tigres sont chez eux - Prix Médicis 2008

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Là ou les tigres sont chez eux - Prix Médicis 2008

Là ou les tigres sont chez eux - Prix Médicis 2008

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Là ou les tigres sont chez eux - Prix Médicis 2008"

« – L'homme à la bite en pointe ! Haarrk ! L'homme à la bite en pointe ! fit la voix aiguë, nasillarde et comme avinée de Heidegger. Brusquement excédé, Eléazard von Wogau leva les yeux de sa lecture ; pivotant à demi sur sa chaise, il se saisit du premier livre qui lui tomba sous la main et le lança de toutes ses forces vers l'animal. À l'autre bout de la pièce, dans un puissant et multicolore ébouriffement, le perroquet se souleva au-dessus de son perchoir, juste assez pour éviter le projectile. Les Studia Kircheriana du père Reilly allèrent s'écraser un peu plus loin sur une table, renversant la bouteille de cachaça à demi pleine qui s'y trouvait. Elle se brisa sur place, inondant aussitôt le livre démantelé. – Et merde !... grogna Eléazard. Il hésita un court instant à se lever pour tenter de sauver son livre du désastre, croisa le regard sartrien du grand ara qui feignait de chercher quelque chose dans son plumage, la tête absurdement renversée, l'oeil fou, puis choisit de revenir au texte de Caspar Schott. » Correspondant de presse à Alcântara, dans le Nordeste brésilien, Eléazard von Wogau reçoit un jour la biographie inédite d'Athanase Kircher, un célèbre jésuite de l'époque baroque. Fasciné par ce qu'il découvre, il se lance dans une sorte d'enquête qui va avoir bien des incidences sur sa vie privée. Jean-Marie Blas de Roblès tire de ce point de départ matière à une fresque fabuleuse. Roman palimpseste, récit ambitieux où se mêlent la démesure et l'érudition, Là où les tigres sont chez eux interroge brillamment la notion même d'écriture.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 774  pages
  • Dimensions :  5.2cmx14.0cmx20.8cm
  • Poids : 920.8g
  • Editeur :   Zulma Paru le
  • Collection : LITTERATURE
  • ISBN :  284304457X
  • EAN13 :  9782843044571
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Marie Blas de Roblès

Là où les tigres sont chez eux

Eléazard Von Wogau est correspondant de presse au fin fond du Nordeste brésilien. On lui adresse un jour un manuscrit, biographie d'un célèbre jésuite de l'époque baroque - Athanase Kircher. Fasciné par ce qu’il découvre, il se lance dans une sorte d’enquête qui va avoir bien des ...

Prix : 130 DH
La montagne de minuit

« Blas de Roblès excelle, chemin faisant, dans ses impressions de voyage, vivantes, colorées et terribles, sur le Tibet opprimé. (...) Rien n'est unilatéral dans ce roman délicat comme un effeuillement, grâce à sa composition tressée à plusieurs voix. » --David Fontaine, Le Canard enchaî...

Méduse en son miroir : Et autres textes

Qu'il s'interroge sur l'exigence du fait littéraire qu'il imagine le poète mexicain Jose Carlos Beccera en ses derniers instants d'extrême lucidité ou qu'il conjugue l'art de la photographie avec le soleil noir de la poésie, Jean-Marie Blas de Roblès exalte en ces pages le " faux jour " de l'...

La mémoire de riz

Au fil de ces dix-huit nouvelles, on croise des personnages au destin insolite et cruel : David d'Ashby déchiffrant grain à grain les arcanes du monde, Eléazard et ses sanglantes prestidigitations, l'ossuaire rédempteur du moine Démétrios, Saint Louis englué sur son échiquier de cristal, la ...

Voir tous les livres de Jean-Marie Blas de Roblès

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

« – L'homme à la bite en pointe ! Haarrk ! L'homme à la bite en pointe ! fit la voix aiguë, nasillarde et comme avinée de Heidegger. Brusquement excédé, Eléazard von Wogau leva les yeux de sa lecture ; pivotant à demi sur sa chaise, il se saisit du premier livre qui lui tomba sous la main et le lança de toutes ses forces vers l'animal. À l'autre bout de la pièce, dans un puissant et multicolore ébouriffement, le perroquet se souleva au-dessus de son perchoir, juste assez pour éviter le projectile. Les Studia Kircheriana du père Reilly allèrent s'écraser un peu plus loin sur une table, renversant la bouteille de cachaça à demi pleine qui s'y trouvait. Elle se brisa sur place, inondant aussitôt le livre démantelé. – Et merde !... grogna Eléazard. Il hésita un court instant à se lever pour tenter de sauver son livre du désastre, croisa le regard sartrien du grand ara qui feignait de chercher quelque chose dans son plumage, la tête absurdement renversée, l'oeil fou, puis choisit de revenir au texte de Caspar Schott. » Correspondant de presse à Alcântara, dans le Nordeste brésilien, Eléazard von Wogau reçoit un jour la biographie inédite d'Athanase Kircher, un célèbre jésuite de l'époque baroque. Fasciné par ce qu'il découvre, il se lance dans une sorte d'enquête qui va avoir bien des incidences sur sa vie privée. Jean-Marie Blas de Roblès tire de ce point de départ matière à une fresque fabuleuse. Roman palimpseste, récit ambitieux où se mêlent la démesure et l'érudition, Là où les tigres sont chez eux interroge brillamment la notion même d'écriture.