share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le vrai monde

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le vrai monde

Le vrai monde

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le vrai monde"

Banlieue de Tokyo. Quatre jeunes écolières, Toshiko, la sérieuse, Terauchi, la douée, Yuzan, la paumée, et Kirazin, la fêtarde, passent un mois d'août lourd et studieux dans une école de bachotage lorsque, un matin, Toshiko entend du bruit dans la maison d'à côté. Intriguée, elle demande au fils de la voisine si tout va bien et celui-ci, surnommé "le lombric" (il est mal foutu et ne réussit pas en classe), lui répond que oui. Quelques heures plus tard, Toshiko découvre qu'on lui a volé son vélo. Elle n'en dit rien et se tait sur ses soupçons, - car elle vient d'apprendre que "le lombric" a disparu et que sa mère a été assassinée à coups de batte de base-ball. Aussitôt mises dans le secret par "le lombric" en personne, les quatre jeunes filles vont s'acoquiner pour aider le jeune assassin que, pour des raisons propres à chacune, elles considèrent comme un antihéros de la société japonaise. Violent, pervers, terrifiant.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 212  pages
  • Dimensions :  2.0cmx13.2cmx22.4cm
  • Poids : 281.2g
  • Editeur :   Seuil Paru le
  • Collection : Thrillers
  • ISBN :  2020981270
  • EAN13 :  9782020981279
  • Classe Dewey :  800
  • Langue : Français

D'autres livres de Natsuo Kirino

Out

Dans une usine de Tokyo, quatre femmes travaillent de nuit. Leurs maris sont tous infidèles ou violents, et détestés. Lorsque Yayoi finit par étrangler son conjoint, c'est une véritable descente aux enfers qui commencent pour elle et ses complices. Leur route croise celle de Mitsuyoshi, un [...

Intrusion

Ce roman est une histoire d'amour, un roman policier littéraire, et une réflexion philosophique sur le rapport réalité, fiction, le tout porté par des personnages très fouillés, dont on suit les interrogations et les émotions pas à pas, dans une intrigue à la fois labyrinthique et taillée...

Disparitions

Constituant le nord de l'archipel du Japon, Hokkaïdo est une région inhospitalière de montagnes rudes et de mer grise. À dix-huit ans, Kasumi est montée dans un bus et a fui la maison familiale pour tenter sa chance à Tokyo, sans jamais revoir ses parents. Après quinze ans d'absence, elle rev...

Monstrueux

Ma sœur Yuriko était un monstre. Une beauté époustouflante, anormale. Elle nous méprisait, ma mère et moi. Seuls les hommes l'intéressaient. Quand elle avait quinze ans, le lycée de Tokyo tout entier lui est passé dessus. Elle pensait réussir grâce à son corps. Son cadavre a été retrou...

Voir tous les livres de Natsuo Kirino

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Banlieue de Tokyo. Quatre jeunes écolières, Toshiko, la sérieuse, Terauchi, la douée, Yuzan, la paumée, et Kirazin, la fêtarde, passent un mois d'août lourd et studieux dans une école de bachotage lorsque, un matin, Toshiko entend du bruit dans la maison d'à côté. Intriguée, elle demande au fils de la voisine si tout va bien et celui-ci, surnommé "le lombric" (il est mal foutu et ne réussit pas en classe), lui répond que oui. Quelques heures plus tard, Toshiko découvre qu'on lui a volé son vélo. Elle n'en dit rien et se tait sur ses soupçons, - car elle vient d'apprendre que "le lombric" a disparu et que sa mère a été assassinée à coups de batte de base-ball. Aussitôt mises dans le secret par "le lombric" en personne, les quatre jeunes filles vont s'acoquiner pour aider le jeune assassin que, pour des raisons propres à chacune, elles considèrent comme un antihéros de la société japonaise. Violent, pervers, terrifiant.