share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le Portrait de Dorian Gray

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le Portrait de Dorian Gray

Le Portrait de Dorian Gray

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le Portrait de Dorian Gray"

Que c'est triste ! Je vais devenir vieux, horrible et épouvantable. Mais ce portrait, lui, demeurera toujours jeune. [...] Si seulement c'était moi qui devais rester éternellement jeune et le portrait qui devait vieillir ! Pour cela, je donnerais tout ! [...] Je donnerais mon âme ! Toute l'intrigue de l'unique roman d'Oscar Wilde est en germe dans ce voeu aux accents de pacte faustien. Dorénavant, Dorian Gray ne vieillira plus : c'est son portrait qui portera les stigmates de son âge, de ses vices et de ses crimes. En 1890, lorsque paraît Le Portrait de Dorian Gray, les adjectifs ruissellent sous la plume des critiques pour crier à l'immoralité : lascif, pernicieux, répugnant, empoisonné, le livre respire une atmosphère " chargée des odeurs méphitiques de la putréfaction morale et spirituelle ". Mais pour Wilde, la qualité du style est le seul critère pour juger d'une oeuvre : " Il n'existe pas de livre moral ou immoral. Les livres sont bien ou mal écrits. Voilà tout. "

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 320  pages
  • Dimensions :  1.8cmx10.8cmx17.2cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Flammarion Paru le
  • Collection : GF
  • ISBN :  2080713019
  • EAN13 :  9782080713018
  • Classe Dewey :  823.8
  • Langue : Français

D'autres livres de Oscar Wilde

La Ballade de la geôle de Reading précédé de Poèmes

" Dans la geôle de Reading, près la ville, Est une fosse d'infamie C'est là que gît un homme misérable Dévoré par des dents de flamme ; Dans un suaire brûlant il repose, Et sa tombe n'a pas de nom. " Inspiré par deux années passées dans les prisons londoniennes pour " actes indécents ", ...

Prix : 25 DH
Le Crime de Lord Arthur Savile et autres contes

Une fois dans sa chambre, il se jeta sur un canapé et ses yeux s'emplirent de larmes. Il avait fait de son mieux pour commettre le meurtre, mais il avait échoué à deux reprises sans que ce fût sa faute. Il avait essayé de faire son devoir, mais le Destin lui-même semblait s'acharner à le ...

Prix : 46 DH

The Picture of Dorian Gray

A lush, cautionary tale of a life of vileness and deception or a loving portrait of the aesthetic impulse run rampant? Why not both? After Basil Hallward paints a beautiful, young man's portrait, his subject's frivolous wish that the picture change and he remain the same comes true. Dorian Gray's pi...

Prix : 25 DH
Le Prince heureux, le Géant égoïste et autres contes

Avez-vous déjà rencontré une statue de prince qui pleure, un rossignol qui ne veut plus chanter l'amour, un géant qui a pitié des petits, un rat d'eau célibataire endurci, des feux d'artifice qui discutent le jour d'un mariage princier ? Jamais, bien sûr ! Alors, vite, ouvre ce recueil sens d...

Prix : 59 DH

Voir tous les livres de Oscar Wilde

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Que c'est triste ! Je vais devenir vieux, horrible et épouvantable. Mais ce portrait, lui, demeurera toujours jeune. [...] Si seulement c'était moi qui devais rester éternellement jeune et le portrait qui devait vieillir ! Pour cela, je donnerais tout ! [...] Je donnerais mon âme ! Toute l'intrigue de l'unique roman d'Oscar Wilde est en germe dans ce voeu aux accents de pacte faustien. Dorénavant, Dorian Gray ne vieillira plus : c'est son portrait qui portera les stigmates de son âge, de ses vices et de ses crimes. En 1890, lorsque paraît Le Portrait de Dorian Gray, les adjectifs ruissellent sous la plume des critiques pour crier à l'immoralité : lascif, pernicieux, répugnant, empoisonné, le livre respire une atmosphère " chargée des odeurs méphitiques de la putréfaction morale et spirituelle ". Mais pour Wilde, la qualité du style est le seul critère pour juger d'une oeuvre : " Il n'existe pas de livre moral ou immoral. Les livres sont bien ou mal écrits. Voilà tout. "