share_book
Envoyer cet article par e-mail

Des femmes qui tombent

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Des femmes qui tombent

Des femmes qui tombent

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Des femmes qui tombent"

À Cerillac, le docteur Rouchon boit, l'épicier Boucharoux cancane, le boucher Labesse fait des lieux communs, et Catherine, la femme du docteur, élève tant bien que mal son enfant handicapé. Il suffit d'ajouter le meurtre d'Adeline Serpillon dans ce tableau rural et de le saupoudrer d'une nuée de moustiques pour obtenir le premier – et injustement le seul – roman de Pierre Desproges, une histoire singulière qui commence comme un polar de campagne et qui se termine dans un délire science-fictionnesque unique en son genre. Les mots sont rares, les dialogues ciselés, et la poésie surréelle qui s'échappe de ces femmes qui tombent, oscillant entre un Audiard sous acide et un Vian en verve, n'en finit pas de nous faire regretter l'absence définitive d'autres romans dans la bibliographie de Desproges. --David Rault

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 153  pages
  • Dimensions :  1.0cmx10.8cmx17.0cm
  • Poids : 40.8g
  • Editeur :   Editions Du Seuil Paru le
  • Collection : Points
  • ISBN :  2020336251
  • EAN13 :  9782020336253
  • Classe Dewey :  843.914
  • Langue : Français

D'autres livres de Pierre Desproges

Manuel De Savoir-vivre ? L'usage Des Rustres Et Des Malpolis

Pierre Desproges n'aime pas la guerre, les enfants, les cons, les vieux. Quoi donc de plus logique pour son premier livre que de prendre pour sujet l'usage des bonnes manières dans les situations les plus délicates : "comment distinguer l'amour des toilettes ?", "comment déclencher poliment ...

Chroniques de la haine ordinaire

Émission régulière sur France Inter de février à juin 1986, ces chroniques nous parlent de la vie de tous les jours, des événements, des gens qui ont fait l'actualité de cette année. Et pourtant ils restent intemporels, de par l'habileté de Pierre Desproges à partir d'un personnage ou...

Prix : 88 DH

Dictionnaire superflu a l'usage de l'elite et des bien nantis

Les mots l'amusent, il en joue et en abuse, avec son humour d'une intense noirceur et son intelligence aiguisée. En ne choisissant qu'un seul mot par lettre, Desproges prend le parti d'être partial, et son dictionnaire superflu d'en devenir indispensable : sous la provocation se cache toujours...

La seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute

Ce livre est la transcription d'un entretien, très libre, dé Pierre Desproges avec Yves Riou et Philippe Pouchain en décembre 1986. Extraits « Je suis assez fragile sur le plan de l'intimité... » « Je n'aime pas la nuance. Je baise à fond, je bois du calva à 80°, je ne mange pas une [...

Voir tous les livres de Pierre Desproges

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

À Cerillac, le docteur Rouchon boit, l'épicier Boucharoux cancane, le boucher Labesse fait des lieux communs, et Catherine, la femme du docteur, élève tant bien que mal son enfant handicapé. Il suffit d'ajouter le meurtre d'Adeline Serpillon dans ce tableau rural et de le saupoudrer d'une nuée de moustiques pour obtenir le premier – et injustement le seul – roman de Pierre Desproges, une histoire singulière qui commence comme un polar de campagne et qui se termine dans un délire science-fictionnesque unique en son genre. Les mots sont rares, les dialogues ciselés, et la poésie surréelle qui s'échappe de ces femmes qui tombent, oscillant entre un Audiard sous acide et un Vian en verve, n'en finit pas de nous faire regretter l'absence définitive d'autres romans dans la bibliographie de Desproges. --David Rault