share_book
Envoyer cet article par e-mail

Romans, récits et contes : Le Petit Chose; Tartarin de Tarascon ; Tartarin sur les Alpes ; Port-Tarascon ; Numa Roumestan ; Sapho ; Lettres de mon moulin ; Le Trésor d'Arlatan ; La Doulou

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Romans, récits et contes : Le Petit Chose; Tartarin de Tarascon ; Tartarin sur les Alpes ; Port-Tarascon ; Numa Roumestan ; Sapho ; Lettres de mon moulin ; Le Trésor d'Arlatan ; La Doulou

Romans, récits et contes : Le Petit Chose; Tartarin de Tarascon ; Tartarin sur les Alpes ; Port-Tarascon ; Numa Roumestan ; Sapho ; Lettres de mon moulin ; Le Trésor d'Arlatan ; La Doulou

  (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Romans, récits et contes : Le Petit Chose; Tartarin de Tarascon ; Tartarin sur les Alpes ;..."

" Le vrai est que pendant des années, dans un minuscule cahier vert, plein de notes serrées et d'inextricables ratures, j'ai résumé mon pays de naissance, climat, moeurs, tempérament, l'accent, les gestes, frénésies et ébullitions de notre soleil, et cet ingénu besoin de mentir qui vient d'un excès d'imagination, d'un délire expansif, bavard et bienveillant. Ces observations, je les ai prises partout, sur moi d'abord qui me sers toujours à moi-même d'unité de mesure, sur les miens, dans ma famille et les souvenirs de ma petite enfance conservés par une étrange mémoire. Tout noté sur le cahier vert, depuis ces chansons de pays, ces proverbes et locutions où l'instinct d'un peuple se confesse, jusqu'aux cris des vendeurs d'eau fraîche, des marchands de berlingots et d'azeroles de nos fêtes foraines, jusqu'aux geignements de nos maladies... " Entre Nord et Midi, entre autobiographie, parodie et étude de moeurs, de l'enfance à la mort, le Daudet que l'on découvre ici est bien différent de l'image brouillée qu'on en avait : plus ambigu, plus troublant, plus attachant, plus proche de nous. Il est l'écrivain de la Provence, certes, mais aussi " le premier romancier français qui ait donné une place au malaise non définissable " et celui dont la prose était pour Mallarmé "la plus proche qui fût du frisson ".

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 1111  pages
  • Dimensions :  4.0cmx13.6cmx20.2cm
  • Poids : 557.9g
  • Editeur :   Omnibus Paru le
  • ISBN :  2258071828
  • EAN13 :  9782258071827
  • Classe Dewey :  843
  • Langue : Français

D'autres livres de Alphonse Daudet

Lettres de mon moulin

Installé dans son moulin abandonné et " hors d'état de moudre ", Alphonse Daudet nous raconte de jolis contes de Provence et d'ailleurs. Dans l'univers pittoresque et chaleureux des meuniers et des bergers d'autrefois, les animaux ont la parole. La chèvre de Monsieur Seguin rêve de liberté et ...

Prix : 39 DH
Lettres de mon moulin

Décidément, le curé de Cucugnan est embêté. Les villageois ont déserté son église et seules les araignées viennent lui rendre visite au confessionnal. Comment diable va-t-il s'y prendre pour ramener le troupeau dispersé au bercail ? Fort heureusement, par un beau dimanche, l'inspiration di...

Prix : 25 DH

Contes choisis

Prix : 46.5 DH
Neuf lettres de mon moulin

Ce sont les lapins qui ont été étonnés !... Depuis si longtemps qu'ils voyaient la porte du moulin fermée, les murs et la plate-forme envahis par les herbes, ils avaient fini par croire que la race des meuniers était éteinte, et, trouvant la place bonne, ils en avaient fait quelque chose [...

Voir tous les livres de Alphonse Daudet

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" Le vrai est que pendant des années, dans un minuscule cahier vert, plein de notes serrées et d'inextricables ratures, j'ai résumé mon pays de naissance, climat, moeurs, tempérament, l'accent, les gestes, frénésies et ébullitions de notre soleil, et cet ingénu besoin de mentir qui vient d'un excès d'imagination, d'un délire expansif, bavard et bienveillant. Ces observations, je les ai prises partout, sur moi d'abord qui me sers toujours à moi-même d'unité de mesure, sur les miens, dans ma famille et les souvenirs de ma petite enfance conservés par une étrange mémoire. Tout noté sur le cahier vert, depuis ces chansons de pays, ces proverbes et locutions où l'instinct d'un peuple se confesse, jusqu'aux cris des vendeurs d'eau fraîche, des marchands de berlingots et d'azeroles de nos fêtes foraines, jusqu'aux geignements de nos maladies... " Entre Nord et Midi, entre autobiographie, parodie et étude de moeurs, de l'enfance à la mort, le Daudet que l'on découvre ici est bien différent de l'image brouillée qu'on en avait : plus ambigu, plus troublant, plus attachant, plus proche de nous. Il est l'écrivain de la Provence, certes, mais aussi " le premier romancier français qui ait donné une place au malaise non définissable " et celui dont la prose était pour Mallarmé "la plus proche qui fût du frisson ".