share_book
Envoyer cet article par e-mail

Verbatim : Tome 1, 1981-1986

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Verbatim : Tome 1, 1981-1986

Verbatim : Tome 1, 1981-1986

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Verbatim : Tome 1, 1981-1986"

« Dès les premiers jours où je me suis installé dans le bureau jouxtant celui du Président de la République, j'ai pensé que mon devoir serait, un jour ou l'autre, de rendre compte aussi intégralement que possible, de témoigner, d'expliquer. C'est ce que je fais ici, dans la limite de ce que l'intérêt de la République permet de dévoiler à si brève échéance », écrit Jacques Attali dans la préface à l'édition originale du premier Verbatim. Il rapporte faits, impressions et dialogues, puisant dans un matériau foisonnant de notes et de rapports auxquels il a eu accès en tant que conseiller spécial du Président Mitterrand. « Naturellement, précise encore Jacques Attali, ce texte est marqué par l'étrange rôle que j'y ai tenu : l'intellectuel dont le Prince se méfie assez pour le tenir en lisière, mais en qui il a assez confiance pour en faire le témoin de toutes les rencontres, le filtre de tous les documents, pour lui confier maintes missions et l'accepter comme son confident quotidien. Celui dont on garde l'avis pour soi sans jamais le mêler à l'action collective » .Ces Verbatim, qui ont fait couler beaucoup d'encre, constituent un document irremplaçable sur l'histoire de la présidence mitterrandienne, de la participation des communistes au gouvernement à la « conversion au marché », du raz de marée de mai 1981 à la cohabitation de 1986, puis de la réélection de François Mitterrand en mai 1988 à l'éviction de son Premier ministre Michel Rocard, en avril 1991, qui précède de peu le départ de Jacques Attali de l'Elysée pour prendre la présidence, à Londres, de la Banque européenne de reconstruction et de développement. C'est un extraordinaire témoignage sur l'homme Mitterrand, son action, ses rencontres avec les autres chefs d'Etat, ses calculs, ses rapports avec son adversaire devenu Premier ministre Jacques Chirac, ses engagements, sa philosophie, et aussi sur la réalité quotidienne du pouvoir présidentiel en France. Sans renier ses convictions ni son admiration pour le Président, Jacques Attali se montre lucide et parfois féroce et sait révéler les erreurs comme les réussites, les mesquineries comme les gestes de grandeur de son « héros ». Dans une longue préface inédite, Jacques Attali revient sur ce qu'il qualifie de « moment à jamais unique : la première victoire de la gauche, pleine et entière [...] et peut-être la seule avant très longtemps ». Il évoque aussi d'autres grands basculements dont il fut le témoin : celui du XXe au XXIe siècle couronné en 1989 avec la fin de l'Union soviétique, l'apparition d'Internet, la montée de la Chine et du fondamentalisme.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 1144  pages
  • Dimensions :  3.2cmx13.4cmx19.4cm
  • Poids : 639.6g
  • Editeur :   Robert Laffont Paru le
  • Collection : Bouquins
  • ISBN :  2221117107
  • EAN13 :  9782221117101
  • Classe Dewey :  900
  • Langue : Français

D'autres livres de Jacques Attali

La Confrérie des Eveillés

Au XIIe siècle, à Cordoue, avant d'être torturé et pendu, un artisan juif eut le temps de révéler à son neveu comment obtenir le livre " le plus important à avoir jamais été écrit par un être humain ". Lancé dans cette quête à travers l'Europe et le Maroc, Maïmonide croise un jeune m...

Prix : 45 DH
Une brève histoire de l'avenir

Jacques Attali raconte ici l'incroyable histoire des cinquante prochaines années telles qu'on peut les imaginer à partir de ce que l'on sait aujourd'hui de l'histoire et de la science. Il dévoile la façon dont vont évoluer les rapports entre les nations, dont les bouleversements [....]...

Prix : 28 DH

Survivre aux crises

La crise actuelle se terminera un jour, laissant derrière elle d'innombrables victimes et quelques rares vainqueurs. Pourtant, il serait possible à chacun de nous d'en sortir dès maintenant en bien meilleur état que nous n'y sommes entrés. À condition d'en comprendre la logique et le cours, de...

Prix : 201 DH
C'était François Mitterrand

Jacques Attali fut, pendant près de vingt ans – dans l’opposition puis à l’Élysée –, le principal conseiller de François Mitterrand. Pour la première fois, il nous livre son jugement sur l’homme et son action, et propose des réponses à des questions obsédantes : le président a-t-...

Prix : 103 DH

Voir tous les livres de Jacques Attali

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

« Dès les premiers jours où je me suis installé dans le bureau jouxtant celui du Président de la République, j'ai pensé que mon devoir serait, un jour ou l'autre, de rendre compte aussi intégralement que possible, de témoigner, d'expliquer. C'est ce que je fais ici, dans la limite de ce que l'intérêt de la République permet de dévoiler à si brève échéance », écrit Jacques Attali dans la préface à l'édition originale du premier Verbatim. Il rapporte faits, impressions et dialogues, puisant dans un matériau foisonnant de notes et de rapports auxquels il a eu accès en tant que conseiller spécial du Président Mitterrand. « Naturellement, précise encore Jacques Attali, ce texte est marqué par l'étrange rôle que j'y ai tenu : l'intellectuel dont le Prince se méfie assez pour le tenir en lisière, mais en qui il a assez confiance pour en faire le témoin de toutes les rencontres, le filtre de tous les documents, pour lui confier maintes missions et l'accepter comme son confident quotidien. Celui dont on garde l'avis pour soi sans jamais le mêler à l'action collective » .Ces Verbatim, qui ont fait couler beaucoup d'encre, constituent un document irremplaçable sur l'histoire de la présidence mitterrandienne, de la participation des communistes au gouvernement à la « conversion au marché », du raz de marée de mai 1981 à la cohabitation de 1986, puis de la réélection de François Mitterrand en mai 1988 à l'éviction de son Premier ministre Michel Rocard, en avril 1991, qui précède de peu le départ de Jacques Attali de l'Elysée pour prendre la présidence, à Londres, de la Banque européenne de reconstruction et de développement. C'est un extraordinaire témoignage sur l'homme Mitterrand, son action, ses rencontres avec les autres chefs d'Etat, ses calculs, ses rapports avec son adversaire devenu Premier ministre Jacques Chirac, ses engagements, sa philosophie, et aussi sur la réalité quotidienne du pouvoir présidentiel en France. Sans renier ses convictions ni son admiration pour le Président, Jacques Attali se montre lucide et parfois féroce et sait révéler les erreurs comme les réussites, les mesquineries comme les gestes de grandeur de son « héros ». Dans une longue préface inédite, Jacques Attali revient sur ce qu'il qualifie de « moment à jamais unique : la première victoire de la gauche, pleine et entière [...] et peut-être la seule avant très longtemps ». Il évoque aussi d'autres grands basculements dont il fut le témoin : celui du XXe au XXIe siècle couronné en 1989 avec la fin de l'Union soviétique, l'apparition d'Internet, la montée de la Chine et du fondamentalisme.