share_book
Envoyer cet article par e-mail

Antimanuel de littérature

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Antimanuel de littérature

Antimanuel de littérature

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Antimanuel de littérature"

Autant prévenir tout de suite le lecteur dont cet Antimanuel va absorber le week-end alors qu'il pourrait enquiller six saisons d'Ally McBeal en mangeant des pizzas, on ne va pas aller au plus simple. On va même tenter l'impossible : définir la littérature. Tâche que s'épargnent les manuels en vigueur, étonnamment. Le but n'est donc pas tant de corriger lesdits manuels, comme on corrige une copie ou un adolescent surpris devant un site porno, que de combler les trous. Dire ce qu'ils taisent par omission plus ou moins volontaire. Par là on ne pointe pas les coulisses de la littérature, l'inavouable arrière-boutique people de nos belles-lettres. Ce n'est pas l'envie qui manque mais, passé le récit des vacances de Musset sur un yacht prêté par Mauriac, ou les photos floues du voyage en Égypte de Perceval le Gallois avec Mme de Merteuil, on dispose de trop peu d'informations pour noircir trois cent douze pages.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 295  pages
  • Dimensions :  1.8cmx14.0cmx20.4cm
  • Poids : 421.8g
  • Editeur :   Breal Paru le
  • Collection : Antimanuel
  • ISBN :  2749503280
  • EAN13 :  9782749503288
  • Classe Dewey :  801
  • Langue : Français

D'autres livres de Francois Begaudeau

Entre les murs

" Ne rien dire, ne pas s'envoler dans le commentaire, rester à la confluence du savoir et de l'ignorance, au pied du mur. Montrer comment c'est, comment ça se passe, comment ça marche, comment ça ne marche pas. Diviser les discours par des faits, les idées par des gestes. Juste documenter la ...

Prix : 81 DH
Jouer juste

Entraîneur atypique d'une équipe de football, le narrateur, entre la seconde mi-temps et les prolongations d'un match, s'adresse à ses joueurs, les exhorte à jouer juste. Mais dans son discours vient lentement s'immiscer un monologue intérieur, le récit de son histoire avec Julie. Au fur et à...

Prix : 54 DH

Vers la douceur

"Quand on couche pas, même si on est convaincu que ça avance à rien, animal triste et tout, eh bien on est angoissé, assez connement je dois dire mais voilà. Alors on essaie de trouver des plans, avec même de l'amour des fois, ce qui complique les choses, ou au contraire ça les simplifie, ...

Prix : 200 DH
La blessure la vraie

« L'idée cheminait en moi que quelque chose s'était passé en 86 dont je n'étais jamais revenu. Je commençai à me repasser cette année, sautillant entre les trous de mémoire. Finalement la rétrospection se resserra sur l'été, puis, au sein de cet été, sur la dizaine de jours de [.......

Voir tous les livres de Francois Begaudeau

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Autant prévenir tout de suite le lecteur dont cet Antimanuel va absorber le week-end alors qu'il pourrait enquiller six saisons d'Ally McBeal en mangeant des pizzas, on ne va pas aller au plus simple. On va même tenter l'impossible : définir la littérature. Tâche que s'épargnent les manuels en vigueur, étonnamment. Le but n'est donc pas tant de corriger lesdits manuels, comme on corrige une copie ou un adolescent surpris devant un site porno, que de combler les trous. Dire ce qu'ils taisent par omission plus ou moins volontaire. Par là on ne pointe pas les coulisses de la littérature, l'inavouable arrière-boutique people de nos belles-lettres. Ce n'est pas l'envie qui manque mais, passé le récit des vacances de Musset sur un yacht prêté par Mauriac, ou les photos floues du voyage en Égypte de Perceval le Gallois avec Mme de Merteuil, on dispose de trop peu d'informations pour noircir trois cent douze pages.