share_book
Envoyer cet article par e-mail

Romain Gary ou la Pluralité des mondes

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Romain Gary ou la Pluralité des mondes

Romain Gary ou la Pluralité des mondes

Collectif


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Romain Gary ou la Pluralité des mondes"

Tel est bien le paradoxe : Romain Gary est l'un des très grands écrivains du XXe siècle et son domaine est en jachère. L'une des clefs d'explication est peut-être à trouver du côté du phénomène, extravagant, qu'il représente dans l'histoire littéraire : les jurés du prix Concourt l'ont couronné deux fois. En 1956 pour Les Racines du ciel, en 1975 pour La Vie devant soi. Ils ont ainsi reconnu à deux reprises qu'ils avaient devant eux une oeuvre remarquable, mais, d'un livre à l'autre, ils n'ont pas reconnu l'auteur, la plume, et ont cru couronner deux lauréats. Reconnu et non reconnu dans un même geste, ce Gary a donc des torts : toujours à contre-pied, toujours différent, loin de l'endroit où on l'attend, autre, inclassable, courant d'une identité, d'un nom, d'un pays, d'une langue à l'autre. Insaisissable. A contre-courant et en plus moqueur, iconoclaste et volontiers porté à l'autodérision. " Minoritaire-né ", comme il se définit lui-même : dès qu'il y a groupe, école, majorité, il s'enfuit, de peur de participer à ce qu'il combat, la puissance, de peur de s'installer dans le camp des vainqueurs.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 185  pages
  • Dimensions :  1.8cmx13.6cmx20.0cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Presses Universitaires De France - Puf Paru le
  • ISBN :  2130524125
  • EAN13 :  9782130524120
  • Classe Dewey :  843.912
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Tel est bien le paradoxe : Romain Gary est l'un des très grands écrivains du XXe siècle et son domaine est en jachère. L'une des clefs d'explication est peut-être à trouver du côté du phénomène, extravagant, qu'il représente dans l'histoire littéraire : les jurés du prix Concourt l'ont couronné deux fois. En 1956 pour Les Racines du ciel, en 1975 pour La Vie devant soi. Ils ont ainsi reconnu à deux reprises qu'ils avaient devant eux une oeuvre remarquable, mais, d'un livre à l'autre, ils n'ont pas reconnu l'auteur, la plume, et ont cru couronner deux lauréats. Reconnu et non reconnu dans un même geste, ce Gary a donc des torts : toujours à contre-pied, toujours différent, loin de l'endroit où on l'attend, autre, inclassable, courant d'une identité, d'un nom, d'un pays, d'une langue à l'autre. Insaisissable. A contre-courant et en plus moqueur, iconoclaste et volontiers porté à l'autodérision. " Minoritaire-né ", comme il se définit lui-même : dès qu'il y a groupe, école, majorité, il s'enfuit, de peur de participer à ce qu'il combat, la puissance, de peur de s'installer dans le camp des vainqueurs.