share_book
Envoyer cet article par e-mail

Voies nouvelles pour l'histoire du Premier Empire. Territoires, pouvoirs, identités, Colloque d'Avignon 9-10 mai 2000

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Voies nouvelles pour l'histoire du Premier Empire. Territoires, pouvoirs, identités, Colloque d'Avignon 9-10 mai 2000

Voies nouvelles pour l'histoire du Premier Empire. Territoires, pouvoirs, identités, Colloque d'Avignon 9-10 mai 2000

Collectif,   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Voies nouvelles pour l'histoire du Premier Empire. Territoires, pouvoirs, identités,..."

Organisé en mai 2000 à l'Université d'Avignon, ce colloque réunit seize historiens proposant de nouvelles approches de l'histoire du Premier Empire, laquelle peine encore trop souvent à sortir du genre biographique et du ton hagiographique. En premier lieu, des réflexions sur les progrès de l'idée nationale dans le cadre des différents territoires soumis au pouvoir napoléonien permettent de replacer l'histoire des années 1800-1815 dans un espace européen et dans une chronologie embrassant l'ensemble du XIXe siècle. Après quoi de nouvelles analyses sur la formation et la construction du pouvoir napoléonien soulignent le rôle essentiel de tous les acteurs du règne, et viennent corriger le cliché répandu par Alfred de Musset selon lequel " un seul homme était alors en vie en Europe ". Sont enfin examinées les identités nées de l'Empire, période notamment marquée par une recomposition sociale d'envergure. Toutes ces thématiques renvoient aux travaux menés dans le cadre du Laboratoire d'histoire de l'Université d'Avignon, consacré aux " Territoires. Pouvoirs. Identités ".

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 302  pages
  • Dimensions :  2.6cmx13.6cmx21.0cm
  • Poids : 399.2g
  • Editeur :   Boutique De L'histoire Paru le
  • ISBN :  2910828271
  • EAN13 :  9782910828271
  • Classe Dewey :  944.05
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Pierre Jessenne

Révolution et Empire (1783-1815)

1783-1815 : dans cette période de l'histoire de France, l'ouvrage embrasse à la fois la séquence pré-révolutionnaire, la Révolution classiquement ramenée à la décennie 1789-1799, le Consulat et l'Empire napoléonien. Il s'agit en effet d'éclairer la complexité de la période en conjuguant...

Révolution et Empire 1783-1815

J-P Jessenne, professeur émérite d'histoire moderne de l'université Lille-3-Charles-de-Gaulle, a dirigé et publié de nombreux travaux tant sur l'histoire des sociétés rurales que sur celle de la Révolution française. Parmi ces publications : Les campagnes françaises entre mythe et histoire...

Voir tous les livres de Jean-Pierre Jessenne

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Organisé en mai 2000 à l'Université d'Avignon, ce colloque réunit seize historiens proposant de nouvelles approches de l'histoire du Premier Empire, laquelle peine encore trop souvent à sortir du genre biographique et du ton hagiographique. En premier lieu, des réflexions sur les progrès de l'idée nationale dans le cadre des différents territoires soumis au pouvoir napoléonien permettent de replacer l'histoire des années 1800-1815 dans un espace européen et dans une chronologie embrassant l'ensemble du XIXe siècle. Après quoi de nouvelles analyses sur la formation et la construction du pouvoir napoléonien soulignent le rôle essentiel de tous les acteurs du règne, et viennent corriger le cliché répandu par Alfred de Musset selon lequel " un seul homme était alors en vie en Europe ". Sont enfin examinées les identités nées de l'Empire, période notamment marquée par une recomposition sociale d'envergure. Toutes ces thématiques renvoient aux travaux menés dans le cadre du Laboratoire d'histoire de l'Université d'Avignon, consacré aux " Territoires. Pouvoirs. Identités ".