share_book
Envoyer cet article par e-mail

Correspondance du Cardinal de Richelieu : au Faite du Pouvoir, l'annee 1632

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Correspondance du Cardinal de Richelieu : au Faite du Pouvoir, l'annee 1632

Correspondance du Cardinal de Richelieu : au Faite du Pouvoir, l'annee 1632

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Correspondance du Cardinal de Richelieu : au Faite du Pouvoir, l'annee 1632"

La correspondance du cardinal de Richelieu est passionnante en ce qu'elle présente à la fois les grands événements du temps et tous leurs protagonistes. Elle dépasse largement les limites du royaume de Louis XIII pour s'inscrire en une dimension européenne, fondatrice par la volonté même du cardinal. Quelque deux mille documents inédits ont été mis au jour. Une partie d'entre eux, fondateurs de la civilisation dans laquelle nous évoluons, a été soigneusement choisie, présentée et annotée. Quelle richesse ! Ces lettres, ces mémoires, ces notes, ces plans, ces états divers de la France de Louis XIII nous plongent dans une oeuvre politique et gouvernementale de tout premier plan, par ce que Richelieu en a lui-même laissé, par les textes qui ont conditionné ses décisions. Intrigues de Marie de Médicis, censure des libelles, répression de toute opposition politique dans la droite ligne de la journée des Dupes, création d'un tribunal d'exception, l'Arsenal, ce sont surtout les relations entretenues avec Monsieur, duc d'Orléans, et l'attitude de Louis XIII vis-à-vis de l'héritier présomptif du royaume, qui dominent cette année 1632. Le cadet de France entre en guerre ouverte contre l'autorité souveraine de son frère. Son arrivée, en armes, dans le royaume met les provinces qu'il traverse à feu et à sang, avant que la bataille de Castelnaudary ne mette un terme brutal à l'équipée. A l'issue de sa défaite, le duc de Montmorency est traduit en justice et condamné à mort. Mais les relations avec le duché de Lorraine, envenimées par le mariage de Monsieur avec la princesse Marguerite, soeur du duc Charles IV, ne s'arrangent guère. Epuisé, Richelieu, tombe malade à la fin de l'année 1632. Plus que jamais, le Roi lui réitère sa confiance. Le cardinal-ministre est au faîte de sa puissance, même si l'autorité acquise auprès de Louis XIII, dans le royaume, et au plan international, demeure un sujet d'inquiétude, et une position sans cesse à reconquérir.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 552  pages
  • Dimensions :  4.4cmx15.0cmx24.0cm
  • Poids : 739.4g
  • Editeur :   L'harmattan Paru le
  • Collection : Logiques historiques
  • ISBN :  2296040268
  • EAN13 :  9782296040267
  • Classe Dewey :  944.032 092
  • Langue : Français

D'autres livres de Marie-Catherine Vignal Souleyreau

Anne d'Autriche : La jeunesse d'une souveraine

Mère de Louis XIV, régente du royaume durant la minorité du Roi Soleil, Anne d'Autriche a d'abord été infante d'Espagne, avant de devenir, adolescente, reine de France, puis souveraine. De son enfance, l'épouse de Louis XIII a longtemps conservé une certaine rigidité d'apparence, vite interp...

Richelieu ou la quête d'Europe

Richelieu est passionnant, tout à la fois homme d'Etat et homme d'Eglise, gentilhomme et cardinal, théologien et inspirateur de très violents pamphlets. Sa carrière, à la fois politique et religieuse, fut exceptionnelle. Bien qu'il gouvernât la France, il n'en reste pas moins un être méconnu...

Voir tous les livres de Marie-Catherine Vignal Souleyreau

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La correspondance du cardinal de Richelieu est passionnante en ce qu'elle présente à la fois les grands événements du temps et tous leurs protagonistes. Elle dépasse largement les limites du royaume de Louis XIII pour s'inscrire en une dimension européenne, fondatrice par la volonté même du cardinal. Quelque deux mille documents inédits ont été mis au jour. Une partie d'entre eux, fondateurs de la civilisation dans laquelle nous évoluons, a été soigneusement choisie, présentée et annotée. Quelle richesse ! Ces lettres, ces mémoires, ces notes, ces plans, ces états divers de la France de Louis XIII nous plongent dans une oeuvre politique et gouvernementale de tout premier plan, par ce que Richelieu en a lui-même laissé, par les textes qui ont conditionné ses décisions. Intrigues de Marie de Médicis, censure des libelles, répression de toute opposition politique dans la droite ligne de la journée des Dupes, création d'un tribunal d'exception, l'Arsenal, ce sont surtout les relations entretenues avec Monsieur, duc d'Orléans, et l'attitude de Louis XIII vis-à-vis de l'héritier présomptif du royaume, qui dominent cette année 1632. Le cadet de France entre en guerre ouverte contre l'autorité souveraine de son frère. Son arrivée, en armes, dans le royaume met les provinces qu'il traverse à feu et à sang, avant que la bataille de Castelnaudary ne mette un terme brutal à l'équipée. A l'issue de sa défaite, le duc de Montmorency est traduit en justice et condamné à mort. Mais les relations avec le duché de Lorraine, envenimées par le mariage de Monsieur avec la princesse Marguerite, soeur du duc Charles IV, ne s'arrangent guère. Epuisé, Richelieu, tombe malade à la fin de l'année 1632. Plus que jamais, le Roi lui réitère sa confiance. Le cardinal-ministre est au faîte de sa puissance, même si l'autorité acquise auprès de Louis XIII, dans le royaume, et au plan international, demeure un sujet d'inquiétude, et une position sans cesse à reconquérir.