share_book
Envoyer cet article par e-mail

Mémoires de M. Goldoni pour servir à l'histoire de sa vie et à celle de son théâtre

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Mémoires de M. Goldoni pour servir à l'histoire de sa vie et à celle de son théâtre

Mémoires de M. Goldoni pour servir à l'histoire de sa vie et à celle de son théâtre

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Mémoires de M. Goldoni pour servir à l'histoire de sa vie et à celle de son théâtre"

Carlo Goldoni (1707-1793), le " Molière italien ", a écrit. " On ne peut nier que je sois né sous l'influence d'une étoile comique, puisque ma vie même a été une comédie. " Ses Mémoires, rédigés directement en français et publiés à Paris en 1787, relatent cette " comédie ". Son existence riche en épisodes picaresques fait entrer de plain-pied dans la folle et fascinante société vénitienne du XVIIIe siècle, puis à la cour de Louis XV et de Louis XVI. Homme curieux de tout, observateur avisé et malicieux, Goldoni évoque les coulisses des théâtres, les cabinets des diplomates ou les champs de bataille, pénètre chez les grands seigneurs comme chez les petites gens et rapporte, en passant, un entretien avec Vivaldi à Venise ou avec Rousseau à Paris.

Détails sur le produit

  • Reliure : Poche
  • 635  pages
  • Dimensions :  2.4cmx10.8cmx18.8cm
  • Poids : 340.2g
  • Editeur :   Mercure De France Paru le
  • Collection : Le Temps retrouvé
  • ISBN :  2715223803
  • EAN13 :  9782715223806
  • Classe Dewey :  853
  • Langue : Français

D'autres livres de Carlo Goldoni

Théâtre

Prix : 55 DH
Arlequin, serviteur de deux maîtres

Sujet : Pour améliorer son ordinaire et pouvoir manger à sa faim, Arlequin se montre rusé et sert deux maîtres à la fois. Seulement les choses se compliquent car les deux maîtres logent dans la même auberge et se révèlent être les deux moitiés d'un couple amoureux, ignorant chacun la [...

L'Avant-Scene Theatre n°1205-1206 ; Zelinda et Lindoro

Zelinda a dix-sept ans, Lindoro dix-huit. Ils sont de bonne naissance et s aiment depuis l enfance. La guerre a fait de Zelinda une orpheline, recueillie à Pavie par un grand seigneur. Lindoro a quitté Gênes et sa noble famille pour la rejoindre. Mais dans la demeure où ils se sont fait engager ...

Le café - Les amoureux

Les deux comédies qui se trouvent ici réunies sont parmi les plus originales du théâtre si divers de Goldoni. Dans Le Café, pour la première fois, le dramaturge vénitien choisit de représenter, non pas " une histoire, une passion, un caractère " comme il en a eu coutume jusque-là, mais un ...

Voir tous les livres de Carlo Goldoni

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Carlo Goldoni (1707-1793), le " Molière italien ", a écrit. " On ne peut nier que je sois né sous l'influence d'une étoile comique, puisque ma vie même a été une comédie. " Ses Mémoires, rédigés directement en français et publiés à Paris en 1787, relatent cette " comédie ". Son existence riche en épisodes picaresques fait entrer de plain-pied dans la folle et fascinante société vénitienne du XVIIIe siècle, puis à la cour de Louis XV et de Louis XVI. Homme curieux de tout, observateur avisé et malicieux, Goldoni évoque les coulisses des théâtres, les cabinets des diplomates ou les champs de bataille, pénètre chez les grands seigneurs comme chez les petites gens et rapporte, en passant, un entretien avec Vivaldi à Venise ou avec Rousseau à Paris.