share_book
Envoyer cet article par e-mail

Fête et révolte : Des mentalités populaires du XVIe au XVIIIe siècle

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Fête et révolte : Des mentalités populaires du XVIe au XVIIIe siècle

Fête et révolte : Des mentalités populaires du XVIe au XVIIIe siècle

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Fête et révolte : Des mentalités populaires du XVIe au XVIIIe siècle"

Réjouissances et violence : mariage inéluctable ou fortuit ? En posant la question originelle des échanges de la fête et de la révolte, Yves-Marie Bercé est amené à préciser le dialogue de la culture et de l'événement. La fête ne serait-elle pas le prélude à la révolte ? Sinon, pourquoi les autorités se seraient-elles attachées à réprimer les fêtes populaires, contribuant ainsi à l'effacement progressif du folklore ? Pourtant, l'auteur réfute ridée selon laquelle la révolte est forcément dans la fête. Si la violence fait souvent partie de la fête, la révolte, elle, la nie.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 253  pages
  • Dimensions :  1.6cmx11.0cmx17.6cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Hachette Paru le
  • Collection : Pluriel histoire
  • ISBN :  2012793142
  • EAN13 :  9782012793149
  • Classe Dewey :  394.26
  • Langue : Français

D'autres livres de Yves-Marie Bercé

Croquants et nu-pieds

Drapeaux et fourches, marches et contremarches : du XVIème au XIXème siècle, des révoltes contre la gabelle aux troubes quarante-huitards, le soulèvement épisodique, débonnaire ou sauvage, terrifiant ou dérisoire, constitue la seule expression collective de la France campagnarde. [....]...

Le XVIIe siècle 1620-1740 : De la Contre-Réforme aux Lumières

Y.-M. Bercé, professeur à l'université Paris-IV-Sorbonne.M. Laget maître de conférences à l'université Montpellier-III-Paul-Valéry.Henri Michel, professeur à l'université Montpellier-III-Paul-Valéry.Alain Molinier, maître de conférences à l'université de Reims.Michel Peronnet [.......

Voir tous les livres de Yves-Marie Bercé

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Réjouissances et violence : mariage inéluctable ou fortuit ? En posant la question originelle des échanges de la fête et de la révolte, Yves-Marie Bercé est amené à préciser le dialogue de la culture et de l'événement. La fête ne serait-elle pas le prélude à la révolte ? Sinon, pourquoi les autorités se seraient-elles attachées à réprimer les fêtes populaires, contribuant ainsi à l'effacement progressif du folklore ? Pourtant, l'auteur réfute ridée selon laquelle la révolte est forcément dans la fête. Si la violence fait souvent partie de la fête, la révolte, elle, la nie.