share_book
Envoyer cet article par e-mail

Littérature et sciences humaines

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Littérature et sciences humaines

Littérature et sciences humaines

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Littérature et sciences humaines"

La littérature a toujours été une source de réflexion et d'inspiration pour les Sciences Humaines, mais elle va bien au-delà. Avant même la constitution des sciences humaines et sociales, la littérature a mis en scène l'individu et les passions individuelles, la société et les passions sociales : que l'on songe au théâtre antique ou à celui de Shakespeare, aux romans d'apprentissage ou encore au roman naturaliste et aux grandes fresques sociales du XIXe siècle. La littérature constitue un domaine de réflexion et de recherche sur l'homme et le comportement humain au même titre, mais de façon différente, que les Sciences Humaines. Certains grands textes littéraires, à divers moments et dans divers états de culture, " secouent l'entropie des idées reçues ", fécondent la pensée des scientifiques et permettent aux questions qui n'ont pas encore été posées de l'être. C'est pourquoi se côtoient ici Mme de La Fayette et Laurence Sterne, Shakespeare et Cervantès, Thomas Hardy et Molière... Au miroir des Sciences Humaines et des grands thèmes qui les traversent (les rapports entre nature et culture, l'identité, les rapports personnels et les rapports sociaux) ces textes donnent la mesure de leur profondeur et de leur modernité. Loin d'être seulement une machine à rêver, la littérature se révèle ainsi une machine à vivre : lorsque, comme dit Yves Bonnefoy, on " lève les yeux de son livre " pour regarder la " vraie vie ", le regard est aiguisé pour aller au-delà des apparences, la pensée est affûtée : de quoi vivre avec ferveur ce lot de destin qui nous est échu.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 160  pages
  • Dimensions :  1.0cmx12.6cmx18.4cm
  • Poids : 158.8g
  • Editeur :   Editions Sciences Humaines Paru le
  • Collection : Petite bibliothèque de Sciences Humaines
  • ISBN :  2912601959
  • EAN13 :  9782912601957
  • Classe Dewey :  809
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La littérature a toujours été une source de réflexion et d'inspiration pour les Sciences Humaines, mais elle va bien au-delà. Avant même la constitution des sciences humaines et sociales, la littérature a mis en scène l'individu et les passions individuelles, la société et les passions sociales : que l'on songe au théâtre antique ou à celui de Shakespeare, aux romans d'apprentissage ou encore au roman naturaliste et aux grandes fresques sociales du XIXe siècle. La littérature constitue un domaine de réflexion et de recherche sur l'homme et le comportement humain au même titre, mais de façon différente, que les Sciences Humaines. Certains grands textes littéraires, à divers moments et dans divers états de culture, " secouent l'entropie des idées reçues ", fécondent la pensée des scientifiques et permettent aux questions qui n'ont pas encore été posées de l'être. C'est pourquoi se côtoient ici Mme de La Fayette et Laurence Sterne, Shakespeare et Cervantès, Thomas Hardy et Molière... Au miroir des Sciences Humaines et des grands thèmes qui les traversent (les rapports entre nature et culture, l'identité, les rapports personnels et les rapports sociaux) ces textes donnent la mesure de leur profondeur et de leur modernité. Loin d'être seulement une machine à rêver, la littérature se révèle ainsi une machine à vivre : lorsque, comme dit Yves Bonnefoy, on " lève les yeux de son livre " pour regarder la " vraie vie ", le regard est aiguisé pour aller au-delà des apparences, la pensée est affûtée : de quoi vivre avec ferveur ce lot de destin qui nous est échu.