share_book
Envoyer cet article par e-mail

La littérature des Lumières

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La littérature des Lumières

La littérature des Lumières

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La littérature des Lumières"

L'ambition de ce livre est de rappeler que la " Philosophie des Lumières " est aussi et d'abord de la littérature. La pédagogie qu'elle met en oeuvre tient à un usage de formes littéraires héritées du passé, réutilisées et animées d'une nouvelle vie ou inventées pour satisfaire de nouvelles finalités. Il ne faudrait pas oublier pour autant que cette adaptation-résurrection ou même institution des formes tient au projet critique de la philosophie, à sa volonté réformatrice, à un imaginaire que le philosophe se fait de lui-même, de sa fonction, de son public, souvent simple interlocuteur textuel, qu'il commence, lui, à appeler opinion. Cet ouvrage se présente donc comme un bilan des pratiques littéraires et des nouveaux modes d'intervention de la philosophie. Ses analyses, toujours illustrées par des textes du XVIIIe siècle, ont recours à l'histoire du livre et de la lecture, à celle des imaginaires littéraires, à l'examen attentif des procédures d'énonciation et des formes. Tout est ici mis en oeuvre pour proposer un regard neuf sur le XVIIIe siècle, une réflexion sur son historicité et une inscription moins traditionnelle de sa modernité dans l'histoire de la pensée et de la culture.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 186  pages
  • Dimensions :  1.2cmx12.8cmx21.2cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Armand Colin Paru le
  • Collection : Lettres sup
  • ISBN :  2200342780
  • EAN13 :  9782200342784
  • Classe Dewey :  809
  • Langue : Français

D'autres livres de Jean-Marie Goulemot

Le Voyage en France

Ce volume fait suite au Voyage en France, anthologie des voyageurs européens en France du Moyen Age à la fin de l'Empire, paru en 1995. Au XIXe siècle, le chemin de fer, l'automobile, la bicyclette, le ballon finissent par remplacer la diligence et dessinent des sociabilités nouvelles. Des ...

Prix : 364 DH
Le Voyage en France, tome 1

" La chose que je regrette le plus dans les détails de ma vie dont j'ai perdu la mémoire, est de n'avoir pas fait des journaux de mes voyages. Jamais je n'ai tant pensé, tant existé, tant vécu, tant été moi, si j'ose ainsi dire, que dans ceux que j'ai fait seul et à pied ", écrivait ...

Prix : 323 DH

Ces livres qu'on ne lit que d'une main

A travers des exemples pris au siècle d'or de la littérature érotique, le XVIIIe siècle, on se propose de répondre ici à la question simple : pourquoi le livre pornographique fait-il naître dans le corps du lecteur un désir sexuel que ce même livre ne peut satisfaire ? On obtient donc une m...

Voir tous les livres de Jean-Marie Goulemot

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

L'ambition de ce livre est de rappeler que la " Philosophie des Lumières " est aussi et d'abord de la littérature. La pédagogie qu'elle met en oeuvre tient à un usage de formes littéraires héritées du passé, réutilisées et animées d'une nouvelle vie ou inventées pour satisfaire de nouvelles finalités. Il ne faudrait pas oublier pour autant que cette adaptation-résurrection ou même institution des formes tient au projet critique de la philosophie, à sa volonté réformatrice, à un imaginaire que le philosophe se fait de lui-même, de sa fonction, de son public, souvent simple interlocuteur textuel, qu'il commence, lui, à appeler opinion. Cet ouvrage se présente donc comme un bilan des pratiques littéraires et des nouveaux modes d'intervention de la philosophie. Ses analyses, toujours illustrées par des textes du XVIIIe siècle, ont recours à l'histoire du livre et de la lecture, à celle des imaginaires littéraires, à l'examen attentif des procédures d'énonciation et des formes. Tout est ici mis en oeuvre pour proposer un regard neuf sur le XVIIIe siècle, une réflexion sur son historicité et une inscription moins traditionnelle de sa modernité dans l'histoire de la pensée et de la culture.