share_book
Envoyer cet article par e-mail

Paul Doumer, gouverneur général de l'Indochine (1897-1902) : Le tremplin colonial

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Paul Doumer, gouverneur général de l'Indochine (1897-1902) : Le tremplin colonial

Paul Doumer, gouverneur général de l'Indochine (1897-1902) : Le tremplin colonial

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Paul Doumer, gouverneur général de l'Indochine (1897-1902) : Le tremplin colonial"

La question coloniale, en dominant la vie politique française jusqu'à la guerre de 1914, fait aussi naître des vocations individuelles. Celle de Paul Doumer en offre un des exemples les plus frappants. Avant d'accéder, en 1931, aux plus hautes charges de l'État, il devient en effet en 1897 à Saïgon, à l'âge de trente-neuf ans, un des plus jeunes gouverneurs généraux que la France ait connus. À la suite de quelles circonstances Paul Doumer, dont la mémoire est, localement, indissociable de tant d'institutions (École française d'Extrême-Orient, Faculté de médecine d'Hanoi, parmi d'autres), vient-il précisément en Indochine ? Comment, en cinq ans seulement à la jointure des deux siècles, de 1897 à 1902, y laisse-t-il une telle empreinte, aussi durable et encore si visible aujourd'hui ? L'actif quinquennat de Paul Doumer à la tête de l'Indochine fait de celle-ci une colonie rentable. Des équipements, des infrastructures sont développés. Des régies (sur le sel, l'opium, l'alcool) sont mises en place. Un État colonial est créé. Peu à peu, la fierté de l'oeuvre accomplie par la République en Indochine efface le souvenir traumatisant des humiliations de la guerre franco-allemande de 1870. En même temps, Paul Doumer voit son destin politique changer. Ce récit historique passionnant, basé sur un examen conjoint des archives du ministère des Colonies et du fonds, rapatrié, du gouvernement général de l'Indochine, révèle une page jusqu'ici mal connue de l'histoire coloniale française, riche d'ombres et de lumières, ainsi que l'itinéraire singulier d'un personnage complexe, au courage attachant.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 248  pages
  • Dimensions :  1.2cmx13.4cmx21.8cm
  • Poids : 222.3g
  • Editeur :   Editions L'harmattan Paru le
  • Collection : Recherches asiatiques
  • ISBN :  2747569543
  • EAN13 :  9782747569545
  • Classe Dewey :  959.703092
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

La question coloniale, en dominant la vie politique française jusqu'à la guerre de 1914, fait aussi naître des vocations individuelles. Celle de Paul Doumer en offre un des exemples les plus frappants. Avant d'accéder, en 1931, aux plus hautes charges de l'État, il devient en effet en 1897 à Saïgon, à l'âge de trente-neuf ans, un des plus jeunes gouverneurs généraux que la France ait connus. À la suite de quelles circonstances Paul Doumer, dont la mémoire est, localement, indissociable de tant d'institutions (École française d'Extrême-Orient, Faculté de médecine d'Hanoi, parmi d'autres), vient-il précisément en Indochine ? Comment, en cinq ans seulement à la jointure des deux siècles, de 1897 à 1902, y laisse-t-il une telle empreinte, aussi durable et encore si visible aujourd'hui ? L'actif quinquennat de Paul Doumer à la tête de l'Indochine fait de celle-ci une colonie rentable. Des équipements, des infrastructures sont développés. Des régies (sur le sel, l'opium, l'alcool) sont mises en place. Un État colonial est créé. Peu à peu, la fierté de l'oeuvre accomplie par la République en Indochine efface le souvenir traumatisant des humiliations de la guerre franco-allemande de 1870. En même temps, Paul Doumer voit son destin politique changer. Ce récit historique passionnant, basé sur un examen conjoint des archives du ministère des Colonies et du fonds, rapatrié, du gouvernement général de l'Indochine, révèle une page jusqu'ici mal connue de l'histoire coloniale française, riche d'ombres et de lumières, ainsi que l'itinéraire singulier d'un personnage complexe, au courage attachant.