share_book
Envoyer cet article par e-mail

Le déterminisme économique de Karl Marx. Recherche sur l'origine et l'évolution des idées de justice, du bien, de l'âme et de Dieu

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Le déterminisme économique de Karl Marx. Recherche sur l'origine et l'évolution des idées de justice, du bien, de l'âme et de Dieu

Le déterminisme économique de Karl Marx. Recherche sur l'origine et l'évolution des idées de justice, du bien, de l'âme et de Dieu

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Le déterminisme économique de Karl Marx. Recherche sur l'origine et..."

" Quelle est la partie du milieu social la plus instable, celle qui change le plus fréquemment en quantité et en qualité, celle qui est la plus susceptible d'ébranler tout l'ensemble ? Le mode de production ", répond Karl Marx. Pour Paul Lafargue, comme pour Marx, ce sont les hommes qui font l'histoire. Puis, en observant la réalité les hommes fabriquent les idées. C'est ainsi que les idées, plus particulièrement religieuses, peuvent être des instruments de domination. Au début du siècle, l'auteur mettait en évidence les rapports entre la croyance en un dieu et l'économie de marché. La religion apporte des réponses toutes faites là où il y a des peurs et des incertitudes. Cet ouvrage écrit en 1909 par le militant Paul Lafargue, qui fut le premier député socialiste du Nord et gendre de Marx, garde toute son actualité. A cette fin de siècle, les croyances absurdes et la déification du marché masquent le déterminisme économique de nos actes.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 264  pages
  • Dimensions :  2.4cmx13.4cmx20.8cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   L'harmattan 
  • Collection : conomie et innovation
  • ISBN :  273845870X
  • EAN13 :  9782738458704
  • Classe Dewey :  330
  • Langue : Français

D'autres livres de Paul Lafargue

Le Droit à la paresse

Et si j'entame du texte de Lafargue était le secret du succès jamais démenti mais ambigu de ce Droit à la paresse ? «Une étrange folie possède les classes ouvrières des nations où règne la civilisation capitaliste. Cette folie est l'amour du travail. Et si Le Droit à la paresse était bea...

Le droit à la paresse

Une étrange folie possède les classes ouvrières des nations où règne la civilisation capitaliste. Cette folie traîne à sa suite des misères individuelles et sociales qui, depuis des siècles, torturent la triste humanité. Cette folie est l'amour du travail, la passion moribonde du travail, ...

Paresse et Révolution : Ecrits 1880-1911

De Paul Lafargue (1842-1911), on connaît surtout le célèbre Droit à la paresse, voire son lien avec Marx, dont il était le gendre. Pamphlétaire, militant et journaliste prolixe, il fut aussi un acteur et un théoricien du socialisme. Membre de la Ire et de la IIe Internationale, il participa a...

Voir tous les livres de Paul Lafargue

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

" Quelle est la partie du milieu social la plus instable, celle qui change le plus fréquemment en quantité et en qualité, celle qui est la plus susceptible d'ébranler tout l'ensemble ? Le mode de production ", répond Karl Marx. Pour Paul Lafargue, comme pour Marx, ce sont les hommes qui font l'histoire. Puis, en observant la réalité les hommes fabriquent les idées. C'est ainsi que les idées, plus particulièrement religieuses, peuvent être des instruments de domination. Au début du siècle, l'auteur mettait en évidence les rapports entre la croyance en un dieu et l'économie de marché. La religion apporte des réponses toutes faites là où il y a des peurs et des incertitudes. Cet ouvrage écrit en 1909 par le militant Paul Lafargue, qui fut le premier député socialiste du Nord et gendre de Marx, garde toute son actualité. A cette fin de siècle, les croyances absurdes et la déification du marché masquent le déterminisme économique de nos actes.