share_book
Envoyer cet article par e-mail

La France des artisans et des métiers

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
La France des artisans et des métiers

La France des artisans et des métiers

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "La France des artisans et des métiers"

Après La France des compagnons, Les Œuvriers des cathédrales et La Société médiévale, François Icher raconte, ici, les métiers traditionnels qui ont particulièrement marqué la vie et la mémoire des hommes. Il décrit leur évolution, leur place dans la société française du XIIIe siècle à la révolution industrielle, l'essor de la ville, la naissance des corporations, les premières manufactures, la révolution industrielle avant le règne définitif des machines. Son inventaire des métiers s'accompagne de contes et légendes, de chants et de poésies d'une époque révolue où les hommes vivaient avant tout du travail de leurs mains et cultivaient le respect de " la belle ouvrage " et des valeurs morales qu'ils y associaient. Une imagerie étonnante illustre cette épopée - enluminures du Moyen Age, gravures du XVIIe siècle, photographies - et contribue à la qualité d'un livre émouvant que l'auteur qualifie lui-même " d'hommage d'un homme des mots à des hommes de mains "

Détails sur le produit

  • Reliure : Relié
  • 255  pages
  • Dimensions :  2.8cmx24.6cmx30.8cm
  • Poids : 2000.3g
  • Editeur :   Editions De La Martinière Paru le
  • ISBN :  2732430447
  • EAN13 :  9782732430447
  • Classe Dewey :  390.4
  • Langue : Français

D'autres livres de François Icher

Les bâtisseurs de cathédrales

Sujet : Au Moyen Age, 80 cathédrales gothiques se sont dressées sur le seul royaume de France. Pour construire ces édifices, il a fallu trouver de l'argent, de la pierre, du bois, et beaucoup d'hommes de métier. C'est la vie quotidienne de tous ces hommes qui nous est présentée, du maître ...

Oeuvriers des cathédrales

Avant de se dresser vers le ciel, les cathédrales ont d'abord été, dans toute l'Europe, de vastes chantiers où des milliers d'hommes ont œuvré. Des commanditaires aux apprentis, les oeuvriers des cathédrales sont aussi divers que méconnus du public. Par une série de portraits des différent...

Au temps des chevaliers

Sujet : Comment vivait-on au temps des chevaliers ? A travers le destin d'Aymeric, fils de chevalier qui part en apprentissage dès 7 ans, c'est tout l'univers de la chevalerie qui est révélé aux enfants. Commentaire : Dans une collection dont on a déjà apprécié le principe - rendre l'Histoir...

Voir tous les livres de François Icher

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Après La France des compagnons, Les Œuvriers des cathédrales et La Société médiévale, François Icher raconte, ici, les métiers traditionnels qui ont particulièrement marqué la vie et la mémoire des hommes. Il décrit leur évolution, leur place dans la société française du XIIIe siècle à la révolution industrielle, l'essor de la ville, la naissance des corporations, les premières manufactures, la révolution industrielle avant le règne définitif des machines. Son inventaire des métiers s'accompagne de contes et légendes, de chants et de poésies d'une époque révolue où les hommes vivaient avant tout du travail de leurs mains et cultivaient le respect de " la belle ouvrage " et des valeurs morales qu'ils y associaient. Une imagerie étonnante illustre cette épopée - enluminures du Moyen Age, gravures du XVIIe siècle, photographies - et contribue à la qualité d'un livre émouvant que l'auteur qualifie lui-même " d'hommage d'un homme des mots à des hommes de mains "