share_book
Envoyer cet article par e-mail

Un été pourri

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Un été pourri

Un été pourri

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Un été pourri"

Boston, en plein été. À peu de temps d'intervalle, deux hommes sont retrouvés dans la rue, égorgés et émasculés. Sam Goodman, flic beau gosse, juif, affublé d'une mère tout droit sortie d'un film de Woody Allen, enquête et patauge. Pour tout arranger, il a la presse sur le dos, en la personne de Sandra Khan, chroniqueuse judiciaire d'un grand journal de la ville. Tous les personnages se débattent avec leurs drames et leurs névroses, tandis que le tueur frappe de nouveau. Maud Tabachnik choisit de brouiller les pistes, ou plutôt de les multiplier, en offrant le point de vue de plusieurs personnages, qui tous cachent une personnalité sombre et névrosée due à un passé traumatisant. Les relations entre hommes et femmes sont d'une grande violence, exacerbée par la chaleur et la moiteur de la ville. Mal à l'aise, entre angoisse et rire jaune, le lecteur est happé par le suspense de ce roman fort, noir et dérangeant. --Jean-Marc Laherrère

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 290  pages
  • Dimensions :  2.4cmx12.4cmx18.8cm
  • Poids : 322.1g
  • Editeur :   Viviane Hamy Paru le
  • Collection : Chemins nocturnes
  • ISBN :  2878580524
  • EAN13 :  9782878580525
  • Classe Dewey :  843.914
  • Langue : Français

D'autres livres de Maud Tabachnik

J'ai regardé le diable en face

Ciudad Juarez, un million trois cent mille habitants. Ville frontière entre Mexique et Etats-Unis. Cité sans âme livrée au crime, à la drogue et à la violence des mafias. Sandra Khan, journaliste au San Francisco Chronicle, se retrouve confrontée à un monde où règnent la peur et ...

Prix : 89 DH
Le Sang de Venise

Avril 1575. La communauté juive de Venise est en danger. Le cadavre d'un petit garçon est découvert près du ghetto. Attisée par un moine franciscain fanatique, naît une odieuse rumeur : cet assassinat serait un crime rituel. Les Juifs utiliseraient du sang d'enfants chrétiens pour [....]...

Le Cinquième jour

New York est la plus fantastique des villes, mais elle abrite aussi quelques dingues, une foule de paranoïaques et des parents inconscients, capables de laisser partir leur petite fille avec un presque inconnu. C'est ce que pense l'inspecteur Stan Levine, père de famille lui-même, en recevant...

Prix : 82 DH
Ne vous retournez pas

Stan Levine était l'un des flics les plus gradés de New York, l'un des plus brillants. Avant que Nichols ne le détruise plus sûrement que s'il l'avait tué : en enlevant et en assassinant sa fille. Pendant des années, le policier traque le criminel, en vain. Puis, alors que Stan entrevoit la po...

Prix : 103 DH

Voir tous les livres de Maud Tabachnik

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Boston, en plein été. À peu de temps d'intervalle, deux hommes sont retrouvés dans la rue, égorgés et émasculés. Sam Goodman, flic beau gosse, juif, affublé d'une mère tout droit sortie d'un film de Woody Allen, enquête et patauge. Pour tout arranger, il a la presse sur le dos, en la personne de Sandra Khan, chroniqueuse judiciaire d'un grand journal de la ville. Tous les personnages se débattent avec leurs drames et leurs névroses, tandis que le tueur frappe de nouveau. Maud Tabachnik choisit de brouiller les pistes, ou plutôt de les multiplier, en offrant le point de vue de plusieurs personnages, qui tous cachent une personnalité sombre et névrosée due à un passé traumatisant. Les relations entre hommes et femmes sont d'une grande violence, exacerbée par la chaleur et la moiteur de la ville. Mal à l'aise, entre angoisse et rire jaune, le lecteur est happé par le suspense de ce roman fort, noir et dérangeant. --Jean-Marc Laherrère