share_book
Envoyer cet article par e-mail

Google et les nouveaux services en ligne : Impact sur l'économie du contenu et questions de propriété intellectuelle

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Google et les nouveaux services en ligne : Impact sur l'économie du contenu et questions de propriété intellectuelle

Google et les nouveaux services en ligne : Impact sur l'économie du contenu et questions de propriété intellectuelle

Collectif,   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur),   (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Google et les nouveaux services en ligne : Impact sur l'économie du contenu et..."

Le Web 2.0 foisonne de nouveaux services très prisés des internautes : les moteurs de recherche (en tête desquels trône Google), les sites de contenus générés par les usagers (YouTube, DailyMotion, MySpace par exemple), les revues de presse en ligne (Google News), les sites de réseautage en ligne (dont Facebook), etc. Ces services, fondés sur la gratuité (du côté utilisateurs), suscitent des questions nouvelles tant pour l'économiste que pour le juriste en propriété intellectuelle : comment la gratuité permet-elle le développement d'une économie florissante du contenu ? Comment concevoir la régulation de ce champ et tenir compte des droits intellectuels ? La vente de mots clés correspondant à des marques peut-elle être interdite ? Les exceptions au droit d'auteur autorisent-elles ces services (par exemple les revues de presse ou les copies "en cache") ? Quelles sont les responsabilités respectives des différents intermédiaires ? A la suite du colloque organisé dans le cadre de l'Académie Louvain en septembre 2007 (collaboration FUSL, FUNDP et UCL), l'ouvrage tente de répondre à ces questions à travers diverses contributions d'économistes et de juristes belges, français et américains.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 267  pages
  • Dimensions :  1.6cmx16.0cmx23.8cm
  • Poids : 480.8g
  • Editeur :   Larcier Paru le
  • Collection : HORS COL LAR FR
  • ISBN :  2804430758
  • EAN13 :  9782804430757
  • Classe Dewey :  338.76102504
  • Langue : Français

D'autres livres de  Philippe Chantepie

Révolution numérique et industries culturelles

Le numérique fracasse les anciens équilibres des industries de la culture et de la communication. ADSL, DVD, MP3, P2P, DRM, Hadopi: autant de sigles qui hantent un système où coexistent majors et stars, indépendants et jeunes créateurs, régulations, traditions et innovations. Dans ce [.......

Révolution numérique et industries culturelles

Le numérique met en cause les anciens équilibres des industries de la culture et de la communication. Une batterie de sigles - ADSL, DVD, MP3, P2P, DRM - semble menacer de ruiner un système où coexistentmajors et stars, indépendants et jeunes créateurs, régulations et traditions. Et [....]...

Voir tous les livres de  Philippe Chantepie

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Le Web 2.0 foisonne de nouveaux services très prisés des internautes : les moteurs de recherche (en tête desquels trône Google), les sites de contenus générés par les usagers (YouTube, DailyMotion, MySpace par exemple), les revues de presse en ligne (Google News), les sites de réseautage en ligne (dont Facebook), etc. Ces services, fondés sur la gratuité (du côté utilisateurs), suscitent des questions nouvelles tant pour l'économiste que pour le juriste en propriété intellectuelle : comment la gratuité permet-elle le développement d'une économie florissante du contenu ? Comment concevoir la régulation de ce champ et tenir compte des droits intellectuels ? La vente de mots clés correspondant à des marques peut-elle être interdite ? Les exceptions au droit d'auteur autorisent-elles ces services (par exemple les revues de presse ou les copies "en cache") ? Quelles sont les responsabilités respectives des différents intermédiaires ? A la suite du colloque organisé dans le cadre de l'Académie Louvain en septembre 2007 (collaboration FUSL, FUNDP et UCL), l'ouvrage tente de répondre à ces questions à travers diverses contributions d'économistes et de juristes belges, français et américains.