share_book
Envoyer cet article par e-mail

Les mots de Brassens : Petit dictionnaire d'un orfèvre du langage

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Les mots de Brassens : Petit dictionnaire d'un orfèvre du langage

Les mots de Brassens : Petit dictionnaire d'un orfèvre du langage

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Les mots de Brassens : Petit dictionnaire d'un orfèvre du langage"

Il suffit de s'immerger dans les chansons de Georges Brassens pour y faire d'étonnantes rencontres. On y croise de tristes bigots, de joyeux durs à cuir et de drôles de binettes à foison : par exemple, des loustics, des jean-foutre, des jobards, des fesse-mathieu, des maritornes, des engeances, des titis, des rombières, des foutriquets, des gentillâtres, des bélîtres, des becs fins, des grimauds, des succubes, des sycophantes, des pendards, des harengères, des trottins, des turlupins, des pipelets, des folliculaires, des grisons, des coquins, des cornards, des branques, des malotrus, des cousettes, des ribauds, des robins et une blanchecaille. La galerie de portraits s'enrichit encore quand, d'une goualante l'autre, Brassens ne se gêne pas pour attiger et brocarder une kyrielle de chats fourrés, d'argousins, de cognes, de chaussettes à clou, de pandores, de sbires, de va-t-en-guerre et autres ratichons. Les mots de Brassens, ouvrage goûteux s'il en est, témoigne de la richesse et de la variété du vocabulaire de l'auteur de L'Auvergnat et des Copains d'abord. Dans ce dictionnaire haut en couleurs, Loïc Rochard répertorie et explicite tous les trésors de la langue française (mots abandonnés ou peu usités, tournures argotiques ou populaires, jurons ou adages, vocables familiers ou expressions suggestives, etc.) que Georges Brassens s'est attaché à faire vivre. Ce faisant, il les a sauvés de l'oubli.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 357  pages
  • Dimensions :  3.0cmx14.0cmx21.6cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   Le Cherche Midi Paru le
  • Collection : Brassens d'abord
  • ISBN :  2749115035
  • EAN13 :  9782749115030
  • Classe Dewey :  841.914
  • Langue : Français

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Il suffit de s'immerger dans les chansons de Georges Brassens pour y faire d'étonnantes rencontres. On y croise de tristes bigots, de joyeux durs à cuir et de drôles de binettes à foison : par exemple, des loustics, des jean-foutre, des jobards, des fesse-mathieu, des maritornes, des engeances, des titis, des rombières, des foutriquets, des gentillâtres, des bélîtres, des becs fins, des grimauds, des succubes, des sycophantes, des pendards, des harengères, des trottins, des turlupins, des pipelets, des folliculaires, des grisons, des coquins, des cornards, des branques, des malotrus, des cousettes, des ribauds, des robins et une blanchecaille. La galerie de portraits s'enrichit encore quand, d'une goualante l'autre, Brassens ne se gêne pas pour attiger et brocarder une kyrielle de chats fourrés, d'argousins, de cognes, de chaussettes à clou, de pandores, de sbires, de va-t-en-guerre et autres ratichons. Les mots de Brassens, ouvrage goûteux s'il en est, témoigne de la richesse et de la variété du vocabulaire de l'auteur de L'Auvergnat et des Copains d'abord. Dans ce dictionnaire haut en couleurs, Loïc Rochard répertorie et explicite tous les trésors de la langue française (mots abandonnés ou peu usités, tournures argotiques ou populaires, jurons ou adages, vocables familiers ou expressions suggestives, etc.) que Georges Brassens s'est attaché à faire vivre. Ce faisant, il les a sauvés de l'oubli.