share_book
Envoyer cet article par e-mail

Introduction au droit public : Edition 2006

ou partager sur :

share_comment
Partager ce commentaire par e-mail

ou partager sur :

PRÊT A ACHETER?
(vous pouvez toujours annuler plus tard)


J'aime
Introduction au droit public : Edition 2006

Introduction au droit public : Edition 2006

  (Auteur)


Prix : Cet article n'a pas encore de prix  ask_price

Demande de cotation sur ""
Ce titre est nouveau dans notre fonds d'ouvrages et nous ne l'avons encore jamais vendu à ce jour.
Notre engagement: Vous obtenir le meilleur prix
Aussi nombreux que soient les titres que nous référençons, absolument rien n'est automatisé dans la fixation de nos prix; et plutôt que de convertir automatiquement le prix en euros et risquer de répercuter sur vous un prix artificiellement élevé, nous vous faisons un devis rapide après avoir vérifié les prix auprès de nos différents fournisseurs.
Cette étape de demande de cotation est rapide (généralement quelques heures) et vise à vous faire bénéficier en permanence du meilleur prix pour vos achats de livres.


Sur commande

Des articles qui pourraient aussi vous intéresser

Description de "Introduction au droit public : Edition 2006"

Cet ouvrage introduit au droit public défini comme le droit de la chose publique (res publica) selon une méthode à la fois historique et comparative : méthode historique, tout d'abord, parce que l'histoire est un point de passage obligé de tout effort de théorisation des questions juridiques ; méthode comparative, ensuite, parce que dans le monde globalisé qui est le nôtre, toujours plus interdépendant, toujours plus interférent sur lui-même, il n'est plus possible de former des juristes qui n'aient pas d'autres repères et d'autres horizons que ceux de leurs systèmes juridiques nationaux. D'un point de vue historique, l'ouvrage retrace les âges successifs du droit public : d'abord, l'âge monarchique qui va de la Renaissance aux révolutions américaine et française de la fin du XVIIIe siècle et qui voit la naissance des concepts fondateurs du droit public (l'Etat et la loi) ; ensuite, l'âge républicain qui lui succède et dans lequel il n'y a plus de souverain, mais des hommes libres et égaux en droit auxquels il revient désormais de définir et gérer la chose publique ensemble, donc d'organiser le pouvoir dans la société moderne. D'un point de vue comparatif, il étudie pour chaque période et dans chaque grand système juridique (droits codifiés et droits de common law) la naissance et l'évolution des grandes notions fondamentales du droit public : la souveraineté, l'Etat, la loi, la séparation des pouvoirs, la protection des droits individuels contre le pouvoir, les grandes conceptions de l'intérêt général, et la justice administrative.

Détails sur le produit

  • Reliure : Broché
  • 230  pages
  • Dimensions :  1.8cmx15.6cmx21.2cm
  • Poids : 381.0g
  • Editeur :   Dalloz-Sirey Paru le
  • Collection : Precis dalloz
  • ISBN :  224707037X
  • EAN13 :  9782247070374
  • Classe Dewey :  342.44
  • Langue : Français

D'autres livres de Elisabeth Zoller

Anton

A l'école, Anton est la bête noire du maître. Il le punit quand Anton ne tient pas en place pendant la classe. Il crie quand Anton garde le silence. Il se moque de lui quand Anton bégaye. Pour le maître, ce garçon n'a rien à faire à l'école. Pour le maître, ce garçon ne devrait même pas ...

Prix : 25 DH
Histoire du gouvernement présidentiel aux Etats-Unis

Depuis 1962, le peuple français élit le Président de la République au suffrage universel direct, mais le régime de la Ve République n'est pas présidentiel. Cela signifie que les pouvoirs législatif et exécutif ne sont pas véritablement séparés, mais unis l'un à l'autre par l'intermédia...

Voir tous les livres de Elisabeth Zoller

Commentaires sur cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire. Soyez le premier!

Laisser un commentaire

Rechercher des articles similaires par rayon

Rechercher par thèmes associés

Cet ouvrage introduit au droit public défini comme le droit de la chose publique (res publica) selon une méthode à la fois historique et comparative : méthode historique, tout d'abord, parce que l'histoire est un point de passage obligé de tout effort de théorisation des questions juridiques ; méthode comparative, ensuite, parce que dans le monde globalisé qui est le nôtre, toujours plus interdépendant, toujours plus interférent sur lui-même, il n'est plus possible de former des juristes qui n'aient pas d'autres repères et d'autres horizons que ceux de leurs systèmes juridiques nationaux. D'un point de vue historique, l'ouvrage retrace les âges successifs du droit public : d'abord, l'âge monarchique qui va de la Renaissance aux révolutions américaine et française de la fin du XVIIIe siècle et qui voit la naissance des concepts fondateurs du droit public (l'Etat et la loi) ; ensuite, l'âge républicain qui lui succède et dans lequel il n'y a plus de souverain, mais des hommes libres et égaux en droit auxquels il revient désormais de définir et gérer la chose publique ensemble, donc d'organiser le pouvoir dans la société moderne. D'un point de vue comparatif, il étudie pour chaque période et dans chaque grand système juridique (droits codifiés et droits de common law) la naissance et l'évolution des grandes notions fondamentales du droit public : la souveraineté, l'Etat, la loi, la séparation des pouvoirs, la protection des droits individuels contre le pouvoir, les grandes conceptions de l'intérêt général, et la justice administrative.